Grand soulagement pour le Vert & Or

Gabriel Polan (21) s'est occupé de l'attaque au... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Gabriel Polan (21) s'est occupé de l'attaque au sol du Vert & Or samedi. Le porteur de ballon a effectué 15 courses pour des gains de 55 verges.

Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ce ne fut peut-être pas très joli, ni parfait dans l'exécution, mais le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke a enfin réussi à marquer des touchés à l'attaque et il a remporté son important duel face aux Redmen de McGill par 20-11 samedi à Montréal.

C'est donc avec un immense soupir de soulagement que les joueurs de l'entraîneur-chef David Lessard ont regagné Sherbrooke, avec en poche une fiche de 2-2.

Cette victoire relance la saison du Vert & Or, qui venait de subir deux défaites consécutives et dont les chances de participer aux séries d'après-saison du football universitaire s'annonçaient pour le moins amenuisées advenant une défaite.

Ainsi, Sherbrooke, McGill et Concordia sont tous à 2-2, derrière Montréal (4-0) et Québec (3-1).

Une victoire qui prend tout son sens sachant que les coriaces Carabins seront à Sherbrooke ce samedi.

Tout de même, la première demie a été plutôt difficile pour l'attaque des Verts contre McGill. Il a fallu attendre au quatrième quart pour que le vétéran quart de cinquième année Jean-Christophe Bourque Saint-Hilaire et sa bande se mette en marche.

Et avec une passe de touché de 43 verges à Frédéric Caron à 5:11 du quatrième quart, Bourque Saint-Hilaire permettait au Vert & Or d'inscrire un premier touché offensif depuis celui inscrit par Félix Marquis-Chevrier au quatrième quart contre Bishop's, lors de la première semaine.

Une disette de 11 quarts...

« Ce jeu truqué à Caron fut vraiment le jeu clé de cette victoire. Après, tout le monde à l'attaque se sentait plus à l'aise, on avait un gros poids de moins sur les épaules. On n'a jamais cessé d'y croire. On a tiré de l'arrière tout le match, mais on s'est repris à temps », a dit Bourque Saint-Hilaire.

Ce dernier a obtenu le départ, son premier depuis des lunes. Il a complété 13 de ses 22 passes pour 162 verges et un passe de touché.

Jean-Raphaël Moisan et Frédérick Caron ont été ses cibles préférées, avec respectivement 68 et 59 verges de gain.

Gabriel Polan a abattu le gros du boulot pour le jeu au sol avec 55 verges en 15 courses.

Regroupement

«On voulait enfin mettre des points sur le tableau, ça faisait deux semaines qu'on avait rien produit à l'attaque. On connaissait très bien leur défensive pour les avoir affrontés il y a deux semaines. On a quand même connu des difficultés en première demie, à compléter des passes et à réussir des premiers jeux. On s'est regroupés à la demie», a dit le quart vétéran.

«Ça fait vraiment du bien, cette victoire-là. On la devait à notre défensive qui, encore une fois, nous a tenus dans le match.»

Mais si le Vert & Or espère avoir une chance contre les Carabins, samedi prochain, il ne pourra s'accorder le luxe d'attendre le quatrième quart avant d'inscrire des points.

«On veut s'imposer dès le premier quart contre Montréal, compléter des passes, faire avancer le ballon et ne pas s'en laisser imposer», a mentionné Bourque Saint-Hilaire.

La tâche ne sera pas de tout repos; en plus d'être parfaits jusqu'ici, les Carabins ont inscrit 207 points en quatre rencontres et n'en ont accordé que 25... L'an dernier, Montréal a marqué 232 points en huit matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer