Un autre Gabriel Fontaine chez les Cantonniers

Gabriel Fontaine des Cantonniers de Magog partage beaucoup... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Gabriel Fontaine des Cantonniers de Magog partage beaucoup de points communs avec son prédécesseur qui portait le même nom, dont le numéro de son chandail.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Vous n'aurez pas la berlue si vous apercevez Gabriel Fontaine portant le numéro quatre pour les Cantonniers de Magog dimanche à compter de 13 h 30 à l'aréna de Magog alors que la formation de Félix Potvin disputera son premier match de la saison à domicile face aux Commandeurs de Lévis.

Les plus fidèles partisans des Cantonniers se souviennent sans l'ombre d'un doute du Sherbrookois Gabriel Fontaine qui a disputé deux saisons dans l'uniforme des Cantonniers en 2012-2013 et 2013-2014. Fontaine avait entrepris la saison 2013-2014 avec le Phoenix de Sherbrooke avant de revenir à Magog.

Le même Gabriel Fontaine se souviendra longtemps de l'année 2016, lui qui était membre de l'équipe championne des séries de la LHJMQ, les Huskies de Rouyn-Noranda. Quelques semaines plus tard, les Rangers de New York jetaient leur dévolu sur l'ancien Cantonnier et le réclamaient en 6e ronde au repêchage de la LNH.

Chez les Cantonniers, Gabriel Fontaine endossait le chandail numéro quatre. Voilà que son homonyme de Drummondville se pointe à Magog trois saisons plus tard et lui aussi a arrêté son choix sur le dossard quatre.

Encore plus étrange de constater que les deux Gabriel Fontaine ont d'autres similitudes. Tout d'abord, les deux ont donné leurs premiers coups de patin dans la Ligue midget AAA du Québec à l'âge de 15 ans. Finalement, le Gabriel Fontaine de 2012 à 2014 se démarquait par sa rapidité, sa force d'accélération. Exactement comme le nouveau Gabriel Fontaine des Cantonniers.

Une idée de Potvin

Fontaine avoue que son idée première n'était pas de porter le numéro quatre. « C'est notre entraîneur Félix Potvin qui m'en a parlé, mais sans me l'imposer. Je trouvais ça original, avec le même nom, d'enfiler le même numéro. Je sais que les Rangers l'ont sélectionné au dernier repêchage. C'est à moi maintenant d'y faire honneur et c'est bien mon intention », a mentionné Gabriel Fontaine, qui ignorait que Gabriel Fontaine, version sherbrookoise, était aussi un excellent patineur.

« Ça, je l'apprends. Quand même une drôle de coïncidence. Mon coup de patin est aussi ma principale qualité. »

Celui-ci se décrit comme un joueur énergique et plein d'enthousiasme. « J'aime faire sentir ma présence, compléter mes mises en échec, patiner à fond de train. Ça dérange toujours l'adversaire », souligne-t-il.

Même s'il était toujours en quête de son premier but après trois parties, Fontaine considère bien s'adapter à son nouvel environnement et à la Ligue midget AAA. « Après un premier match, je me sentais déjà à l'aise et dès la joute suivante ça allait mieux sur la glace. J'ai encore énormément de choses à apprendre, mais ça avance dans la bonne direction. Aussi, les vétérans nous guident très bien. J'aime également ma famille d'accueil. »

Gabriel Fontaine a grandi au hockey en exerçant beaucoup de leadership autour de lui. « J'ai souvent porté un A et un C sur mon chandail. Mais je n'ai pas besoin de ça pour donner l'exemple. »

Si effectivement le nouveau Gabriel Fontaine est une réplique de son prédécesseur, ça promet.

Olivier Mathieu rappelé par Saint John

Choix de première ronde des Sea Dogs de Saint John, Olivier Mathieu, meilleur pointeur des Cantonniers la saison dernière, ratera l'ouverture officielle des siens dimanche après-midi. Les Sea Dogs ont rappelé Mathieu pour tout le week-end. Son absence pourrait se prolonger au-delà de la fin de semaine. Tout dépendra du sort qui sera réservé aux nombreux porte-couleurs des Sea Dogs qui sont partis dans les camps professionnels.

Le défenseur Justin Bergeron (suspendu) et Alexandre Couture (rappelé par les Foreurs de Val-d'Or), qui ont raté le match que les Cantonniers ont disputé hier contre les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, seront de retour dans l'alignement magogois dimanche.

Avant la partie de vendredi, Félip Bourdeau était l'unique marqueur de plus d'un but, avec deux, chez les Cantonniers depuis le début des hostilités. Scénario totalement différent chez les adversaires des Cantonniers dimanche, les Commandeurs de Lévis, où quatre joueurs se partageaient 10 des 12 buts de l'équipe. Charles-Antoine Giguère connaît un bon début de campagne avec huit points en trois parties.

On rappelle que Stéphane Robidas sera honoré avant le début de la partie alors que l'organisation magogoise retirera son chandail numéro 24 qu'il a porté avec les Cantonniers lors de la saison 1992-1993. Robidas, qui a brillé dans la LNH de la saison 2000-2001 jusqu'au début de la dernière campagne en raison d'une blessure, recevra pareil honneur pour la seconde fois. Les Cataractes de Shawinigan, avec qui il a évolué durant quatre saisons dans la LHJMQ, en avaient fait tout autant il y a quelques années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer