Décevante 4e place pour Ouellet à Rio

« Je me présentais à l'épreuve en tant que... (Photo fournie, Comité paralympique canadien)

Agrandir

« Je me présentais à l'épreuve en tant que champion du monde en titre, alors une quatrième place, c'est décevant », déplore Guillaume Ouellet.

Photo fournie, Comité paralympique canadien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Guillaume Ouellet rentrera bredouille de Rio. Après avoir terminé 9e au 1500 m, l'athlète victoriavillois a pris le 4e rang, jeudi en matinée, lors de l'épreuve de 5000 m dans la catégorie T13 (déficience visuelle).

ette première expérience aux jeux paralympiques laisse un goût amer dans la bouche du champion du monde en titre qui n'a pas ménagé les efforts afin d'atteindre au moins un podium. Il a terminé le parcours en 14 min 54,7s, à un peu moins de huit secondes du Tunisien Bilel Aloui.

« Je ne peux pas dire que je suis satisfait, je me présentais à l'épreuve en tant que champion du monde en titre, alors une quatrième place, c'est décevant, maintient-il. Je savais que le Kenyan et le Marocain étaient très forts, mais j'espérais au moins un podium ».

Absents lors du dernier Championnat du monde, Henry Kirwa (Kenya) et El Amin Chentouf (Maroc) ont pris la course en main dès le départ, lui donnant un rythme effréné. Ils ont franchi le premier kilomètre en 2 min 45 s. Une cadence que Ouellet ne pouvait pas maintenir.

« Je savais qu'ils partiraient fort afin d'essayer d'en faire casser d'autres derrière eux. Le Tunisien a eu le courage d'embarquer là-dedans et il a surpris en ne perdant pas trop de vitesse à la fin. Pour ma part, ce n'est pas mon genre de course, je ne suis pas encore rendu là dans ma préparation. J'ai opté pour un rythme plus soutenu au cours des deux premiers kilomètres », raconte le coureur de 29 ans.

Ouellet s'est tout de même laissé influencer un peu par l'allure du peloton de tête, ne voulant pas les laisser prendre une trop grande avance, il a accéléré un peu trop et a manqué d'énergie pour le dernier kilomètre. Son temps est 18 secondes plus lent que sa marque personnelle qui lui aurait permis de faire le podium.

« Je n'ai pas été assez relax en début de course et c'est venu me rattraper à la fin. Je perdais du terrain au cours des derniers tours », déplore-t-il.

Diane Roy contente de son septième rang au 5000 m

Diane Roy a quant à elle pris le septième échelon du 5000 m de la classe T53-54 des courses en fauteuil roulant. Son chrono de 11 min 58,78 s l'a laissée à 4,71 secondes de la gagnante, l'Américaine Tatyana McFadden.

Triplé d'athlètes

Comme l'avait redouté la Québécoise au terme des préliminaires de l'épreuve, McFadden a été à la tête d'un triplé des athlètes du pays de l'oncle Sam. Chelsea McClammer (11 min 54,33 s) et Amanda McGrory (11 min 54,34 s) l'ont en effet accompagnée sur le podium.

Roy était satisfaite de ses efforts jeudi. « Je suis vraiment contente. J'ai entre autres devancé deux filles dans le dernier tour et demi. »

Les meneuses ont grandement compliqué la tâche de la Sherbrookoise. « Elles accéléraient au maximum, je les perdais, je revenais et elles repartaient. Elles ont fait ça pendant toute la course. C'était vraiment difficile parce que je n'avais pas la même aisance qu'elles avaient peut-être à monter à 30-31 km/h. Je suis toutefois contente parce que je revenais à chaque fois. »

Selon Roy, la Suisse Manuela Schaer était peut-être la plus sérieuse rivale aux éventuelles médaillées. Elle a bien tenté de leur tenir tête, se retrouvant même première après 4000 mètres, mais elle n'a pu maintenir le rythme et a fini huitième en 11 min 59,86 s. « Les trois Américaines étaient très stratégiques et je pense que ç'a joué dans sa tête. Tu essayes des affaires, mais tu es seule contre trois... »

« Tatyana a vraiment une coche au-dessus et les deux autres, elles se sont beaucoup entraînées à faire (des stratégies d'équipe). Je pense que c'était difficile de les battre. Manuela avait une chance, mais pas les autres. »  Avec Sportcom

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer