Charles Moreau quittera Rio double médaillé

Charles Moreau... (Courtoisie de l'équipe olympique canadienne)

Agrandir

Charles Moreau

Courtoisie de l'équipe olympique canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

(Montréal) Le paracycliste Charles Moreau a mis la main jeudi sur sa deuxième médaille de bronze en deux jours aux Jeux de Rio quand il s'est classé troisième de la course sur route en vélo à main dans la classe H3.

Après être monté sur la troisième marche du podium au contre-la-montre mercredi, Moreau a conclu l'épreuve en ligne de 60 kilomètres en troisième place au terme d'un sprint final qui a regroupé 6 des 13 compétiteurs.

« Je suis extrêmement satisfait, je n'aurais pas pu demander mieux, a affirmé le résidant de Victoriaville. Je savais que j'avais une possibilité de podium, mais dans une course sur route, il peut toujours y avoir plein d'imprévus. Des fois il y a des contacts, des pépins mécaniques. »

L'Italien Paolo Cecchetto, dernier du contre-la-montre la veille, s'est cette fois imposé grâce à un temps de 1 h 33 min 17 s. L'Allemand Maximilian Weber a terminé deuxième.

Les concurrents devaient effectuer 4 tours d'un circuit de 15 kilomètres. Sixième après la première boucle, Moreau s'est retrouvé deuxième à mi-chemin de la course, puis quatrième avec un tour à faire.

Gagnant du contre-la-montre, l'Italien Vittorio Podesta était alors en tête, en avance de quatre secondes sur ses six plus proches rivaux. Il a toutefois été rattrapé par le peloton et a fini sixième.

« Les Italiens ont très bien travaillé ensemble. À environ trois kilomètres de l'arrivée, il y avait une section plus technique. Ils m'ont boxé un peu et je me suis retrouvé en sixième place, a expliqué le Québécois. Je savais que l'arrivée s'en venait rapidement et qu'il fallait vraiment que je me positionne stratégiquement avant le dernier virage à 180 degrés, à 200 mètres de la ligne. »

Moreau a réussi à retrouver une meilleure place en vue des derniers instants de l'épreuve. « Je suis venu me positionner quatrième, derrière les deux Italiens et l'Allemand. Dans le virage, j'ai été plus agressif et j'ai dépassé un des Italiens par l'extérieur. »

L'athlète de 34 ans était particulièrement fier de sa prestation. « Il y avait de gros noms ici, des gars qui ont beaucoup d'expérience, de bagage. Je suis super content, je crois que ça augure bien pour le futur. »

Partager

À lire aussi

  • Charles Moreau rafle le bronze à Rio

    Sports

    Charles Moreau rafle le bronze à Rio

    C'est la médaille de la résilience, celle qui couronne un long et éreintant parcours depuis qu'il a pris la décision, il y a trois ans, de concentrer... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer