• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Un 3e sport pour l'ancien demi défensif Mathieu Quirion 

Un 3e sport pour l'ancien demi défensif Mathieu Quirion

L'ancien demi défensif de l'Université de Sherbrooke Mathieu... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

L'ancien demi défensif de l'Université de Sherbrooke Mathieu Quirion s'attaque maintenant au volley-ball en plus de probablement poursuivre sa route dans le monde de l'athlétisme tout en étudiant.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Étudier à temps plein à l'université tout en pratiquant un sport dans lequel on excelle relève déjà de l'exploit. Alors imaginez un étudiant-athlète qui en est rendu à sa troisième discipline sportive universitaire, dont deux qu'il pratique en même temps. C'est le cas de Mathieu Quirion, qui s'attaque maintenant au volley-ball après avoir porté les couleurs du Vert & Or au football et en athlétisme.

L'ancien demi défensif de l'Université de Sherbrooke renouera bientôt avec l'une de ses premières passions, et ce, à sa plus grande surprise.

« Ça faisait six ans que je n'avais pas joué au volley-ball, indique-t-il. Je ne faisais que participer à un tournoi par année. J'étais très étonné d'être sélectionné au sein de l'équipe, parce qu'il y a beaucoup de joueurs talentueux au Québec et il n'y a que trois formations masculines universitaires. Je me suis essayé avec le Vert & Or et j'avais peur de ne pas faire le club. L'entraîneur avait effectué un bon recrutement et il m'a avoué que ma prestation au camp d'entraînement était inattendue. »

Mathieu Quirion a disputé trois saisons avec la formation sherbrookoise de football. Même si son horaire était très rempli, il a tout de même tenté sa chance en athlétisme lors de sa première année de football.

« Je n'avais jamais fait d'athlétisme et j'avais le goût d'essayer ça. J'ai opté pour le saut en hauteur. Mais j'ai compris que ça demandait beaucoup de technique. Je me suis ensuite tourné vers le saut en longueur et le sprint. Sur la scène provinciale, je me suis classé dans le top 6. D'ailleurs, je n'ai pas encore décidé si je poursuivais l'athlétisme ou pas. Je vais peut-être aider l'équipe à récolter des points au prochain championnat provincial », explique Quirion.

D'abord et avant tout, le membre du Vert & Or tenait à retrouver l'ambiance présente dans un club sportif.

« J'aime les sports collectifs et l'esprit d'équipe qui règne au sein d'un club comme à l'époque où je jouais au football. S'entraîner ensemble, partir sur la route avec 15 autres coéquipiers pour un match ou un tournoi, c'est toujours plaisant et je m'ennuyais de ça. D'ailleurs, on se dirigera à la fin du mois pour prendre part à un tournoi à Winnipeg, mais la saison commence seulement dans un mois », précise Mathieu Quirion.

Ce dernier devra toutefois redoubler d'effort sur les bancs d'école. Car même s'il pense pratiquer deux sports universitaires en plus d'étudier, Mathieu Quirion est le premier à avouer qu'il n'a pas nécessairement de facilité à l'école, contrairement à ce que nous pourrions croire.

« En fait, c'est le sport qui me gardait à l'école et qui m'a mené à l'université. J'aime les défis et mon prochain objectif est d'enseigner au primaire. Pour y parvenir, je devrai encore avoir de bonnes notes et quand j'aime ce que je fais, je m'applique donc je ne suis pas inquiet pour la suite des choses », résume l'étudiant-athlète.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer