Un premier revers en 14 parties pour les Cougars

Après que les spectateurs eurent assisté à une... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Après que les spectateurs eurent assisté à une chaude lutte entre les deux formations au cours des deux premiers quarts, elles qui s'étaient échangé chacune trois majeurs, c'est plutôt à un bouquet d'erreurs et d'indiscipline qu'ils ont eu droit au retour de la mi-temps de la part des Cougars.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Toute bonne chose a une fin. Invaincus depuis la finale du Bol d'Or 2014 où ils avaient perdu aux mains du Cégep du Vieux-Montréal, les Cougars ont baissé pavillon 49-24 contre les Cheetahs de Vanier au Coulter Field samedi.

La troupe de Jean-François Joncas aura maintenant fort à faire pour éviter de se retrouver avec une séquence de défaites. Les Bleus accueilleront Notre-Dame-de-Foy samedi à 13 h, une équipe qui a remporté ses trois premiers matchs en 2016.

« C'était le fun le temps que ça a duré. Maintenant, on va essayer de repartir sur une nouvelle séquence, a déclaré l'entraîneur-chef du Collège Champlain après la rencontre. Je pense qu'on est une bonne équipe dans cette ligue-là et tout le monde peut battre tout le monde. On est 2-1 et la semaine prochaine, on a une bonne commande, mais tout peut arriver. Il n'y a pas de vacances et on savait depuis le début que ces deux matchs [contre Vanier et le CNDF] allaient en être des gros. »

« Je demeure confiant, parce que je ne pense pas que le pointage indique la qualité de notre équipe, ajoute néanmoins Joncas. Il faut s'en servir comme un réveil pour mieux pratiquer et faire plus attention aux détails. »

Un match en deux temps

Les Cougars ont effectivement eu toutes les chances de mettre la main sur une 14e victoire consécutive après avoir retraité au vestiaire avec un score égal de 21-21 samedi, mais plus rien ne fonctionnait au retour de la mi-temps.

Après que les spectateurs eurent assisté à une chaude lutte entre les deux formations au cours des deux premiers quarts, elles qui s'étaient échangé chacune trois majeurs, c'est plutôt à un bouquet d'erreurs et d'indiscipline qu'ils ont eu droit au retour de la mi-temps de la part des Cougars.

Pendant que les Cheetahs dépeçaient la défensive avec un total de 28 points, les Bleus se tiraient notamment dans le pied avec de nombreux ballons échappés.

Au début du troisième quart, Allister Chase a échappé un botté de dégagement de 25 verges qui a été récupéré par Kaylyn St-Cyr pour un touché, ce qui a semblé fouetter les visiteurs, qui ont enchaîné avec 21 points supplémentaires.

Seul un placement de Vincent Blanchard en début de quatrième quart a permis de sauver l'honneur des Cougars. Ces derniers cognaient pourtant à la porte des buts quelques instants plus tard et auraient pu revenir à une possession de retard sur leurs rivaux, mais Thomas Bertrand-Hudon, qui connaissait un bon match à l'attaque avec deux touchés, a échappé le ballon également au grand plaisir de Vanier.

« En première demie, on a joué du bon football, mais c'est difficile de gagner un match contre une bonne équipe quand t'es moins-6 ou moins-7 dans les ballons échappés », a attesté Joncas.

« C'est une défensive qui a beaucoup de vitesse et c'était un bon test qui va nous préparer pour les prochaines semaines. »

Allister Chase a obtenu l'autre majeur chez les Cougars, tandis que le quart-arrière Guillaume Renaud-Dumoulin a complété 16 de ses 32 tentatives de passe pour un total de 256 verges.

Pour le Sherbrookois Xavier Ouellet, secondeur recrue chez les Cheetahs, il s'agissait d'une victoire particulièrement satisfaisante, lui qui était harangué par de nombreux partisans des Cougars en première demie.

« Ça fait du bien [de mettre fin à la séquence des Cougars] et ça fait du bien d'être chez nous et de voir qu'il y a autant de monde qui ne t'aime pas! C'est flatteur, parce que ça veut dire que t'es bon quand ça t'arrives. Je le prends bien. »

« Le ballon échappé sur un retour de botté qui nous a permis d'inscrire un touché a vraiment été le moment déterminant dans le match. Notre offensive avait besoin d'aide et on a monté notre jeu d'un cran en deuxième demie. Ça nous a donné le momentum. »

Les Cougars recevront la visite des meneurs au classement de la division 1, le Collège Notre-Dame-de-Foy, samedi à 13 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer