Gosselin Deschênes brille et élimine le Cactus

Issael Gonzalez a inscrit le quatrième point des... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Issael Gonzalez a inscrit le quatrième point des Expos.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Jacob Gosselin Deschênes a bien espacé quatre coups sûrs et n'a permis qu'un seul point à l'attaque du Cactus de Victoriaville afin de mener les Expos de Sherbrooke vers une victoire de 4-1 lors du match ultime de la série de premier tour de la LBMQ.

« Il a vraiment bien lancé. Nous n'avons pas été en mesure de frapper deux ou trois coups sûrs en ligne de toute la partie. Lorsqu'on a menacé, il a trouvé un moyen de nous empêcher de marquer », résume l'entraîneur-chef du Cactus, Marc-André Jodoin.

En fait, le seul point que les Victoriavillois sont parvenus à marquer est attribuable à une erreur en défensive. Michael Zgorzelski est venu marquer sur une erreur d'Issael Gonzalez.

Gosselin Deschênes et René-Dave Pelchat se sont livré tout un duel au monticule, ne donnant que des miettes aux offensives adverses pendant six manches. Les choses se sont toutefois corsées pour l'artilleur victoriavillois, qui a accordé deux points en septième manche.

Luis Argumedes est venu croiser le marbre sur un simple d'Elixander Fernandez, après avoir obtenu un but sur balles et volé le deuxième coussin, et Gonzalez a marqué sur un coup sûr d'Eddie Lantigua, après avoir obtenu un simple et volé lui aussi le deuxième but.

Un arbitrage déficient

Des spectateurs ont fait remarquer que ce sont les mêmes arbitres qui étaient d'office lors des trois revers du Cactus. L'officiel posté sur les sentiers a effectué quelques appels douteux, dont un qui a changé l'allure du match lors de la cinquième reprise. Il a retiré Mathieu Veilleux au deuxième but, alors que celui-ci avait clairement devancé le relais. Hors de lui, le receveur a dit sa façon de penser et a été expulsé.

C'est le joueur de deuxième but Jean-François Béliveau qui a terminé la rencontre derrière le marbre et les coureurs des Expos n'ont pas manqué pareille occasion pour voler allègrement le deuxième coussin.

« C'était un appel facile à faire pourtant, le gant n'était pas là du tout lorsque Veilleux est arrivé. Nous faisons tous des erreurs et ça en était une importante. Avoir eu un joueur au deuxième et un retrait de moins à 2-1, les choses auraient pu être différentes », déplore Jodoin.

Les Expos de Sherbrooke se mesureront maintenant aux Blue Sox de Thetford Mines dans la série finale de la division B45. La série débutera dimanche à 16 h, au stade des Caisses Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer