Alex Labbé fera le saut en Xfinity

Alex Labbé coursera en série Xfinity la saison... (Photo fournie)

Agrandir

Alex Labbé coursera en série Xfinity la saison prochaine.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Même s'il n'a pas obtenu les résultats escomptés depuis son arrivée en Nascar Pinty's, Alex Labbé effectuera quelques sorties en série Xfinity la saison prochaine.

Son commanditaire principal, BRP, a annoncé que le partenariat avec le pilote de Sainte-Albert sera étendu à 2017 et qu'il aura l'occasion de prendre le départ de quelques courses de la deuxième série en importance aux États-Unis. Pour l'instant, son permis de compétition ne lui permet pas de participer à des épreuves sur des ovales de plus d'un mille (1,6 km). Labbé entend toutefois faire le nécessaire afin d'obtenir les autorisations qui lui permettront de courser sur les pistes légendaires comme Daytona et Talladega qui font plus de 4 kilomètres.

L'équipe de GoFast racing n'a pas décidé si elle sera de retour en Nascar Pinty's l'an prochain, on pourrait être tenté de se joindre à la série américaine K&N, un championnat plus relevé qui a vu grandir plusieurs des meilleurs pilotes de l'autre côté de la frontière.

Cette bonne nouvelle a agi comme un baume pour Alex, toujours confiant de revenir en force pour la prochaine course, qui se tiendra à l'Autodrome Saint-Eustache en soirée le 10 septembre. Il s'agit de l'avant-dernière course de la saison.

Victime de nombreux ennuis mécaniques, le pilote de la région victoriavilloise n'a remporté qu'une seule victoire en dix sorties et a dû se contenter de six tops 10. Il se retrouve en septième position au classement général et il n'aura pas suffisamment de temps pour progresser de façon importante.

Une 23e place désastreuse

Victime d'un bris de moteur, Alex Labbé a dû se contenter d'une 23e position ce week-end, au Can-Am 200 présenté sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario.

Il avait pourtant été parmi les pilotes les plus rapides dès le début. Aux avant-postes après les essais, il a toutefois été trahi par la mécanique durant les qualifications et la course.

« Nous étions confiants. Nous avions déjà eu de bons résultats ici, et j'étais rapide dès le début du week-end, a indiqué Labbé. Malheureusement, des pépins mécaniques sont apparus à la toute fin des essais. Nos recherches n'ont pas permis de résoudre les problèmes, qui se sont aggravés en qualification. »

Labbé a donc été forcé de rentrer aux puits après seulement quatre des 51 tours de la course.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer