Coupe du Maire

Le Vert & Or l'emporte 38-7 contre les Gaiters

Le jeune quart-arrière Alex Jabob-Michaud se souviendra longtemps de son... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le jeune quart-arrière Alex Jabob-Michaud se souviendra longtemps de son premier match au football universitaire canadien.

Non seulement a-t-il lancé trois passes de touché et réussi 15 de ses 23 passes pour 238 verges, mais son jeu inspiré et plein de confiance a mené le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke à une victoire convaincante de 38-7 contre les Gaiters de l'Université Bishop's.

Sherbrooke remporte ainsi la Coupe du Maire, à l'enjeu lors de ce match tout sherbrookois, pour une neuvième fois en 12 éditions.

Tel un boxeur champion qui observe son aspirant en début de combat, le Vert & Or a mis un certain temps avant de se mettre en marche offensivement.

Les Verts ont surtout utilisé l'attaque au sol pour progresser sur le terrain et à la demie, Sherbrooke menait 14-0, entre autres grâce à un touché sur trois verges du porteur format géant Gabriel Polan, directement derrière ses bloqueurs, au centre.

Sherbrooke a ensuite doublé son avance à la suite d'une erreur des Gaiters. Jamall Hyman-Hamilton des Gaiters a échappé le botté de précision raté de Pierre-Alexandre D'Astous, dans sa propre zone des buts. Jonathan Forest a recouvert le ballon pour Sherbrooke.

Domination du Vert & Or

En deuxième demie, le Vert & Or a été sans pitié pour ses hôtes. D'Astous a réussi son premier placement, avant que Jacob-Michaud ne complète sa première passe de touché en carrière SIC (Sport interuniversitaire canadien), une passe de 22 verges à Frédéric Cadieux, qui a réussi un superbe attrapé sur le jeu.

Les Gaiters ont connu un soubresaut intéressant à l'attaque par la suite, et le quart Mathieu Demers a rejoint Michael Nelson sur 26 verges au centre pour le majeur.

Mais Jacob-Michaud n'avait pas terminé son travail de démolition, et il a rejoint Anthony Gosselin et Félix Marquis-Chevrier pour des majeurs.

Avec 24 points, le Vert & Or a complètement dominé la deuxième demie de ce match.

De leur côté, les Gaiters ont été fortement ralenti par les erreurs - Mathieu Demers a lancé trois interceptions - et les trop nombreuses punitions (15 punitions pour 149 verges).

Soulignons par contre le rendement du receveur Michael Nelson chez les Mauves, qui a capté six ballons pour 126 verges.

Chez les Verts, l'attaque fut diversifiée : au moins quatre porteurs de ballon ont récolté plus de 30 verges de gain, et plusieurs receveurs ont touché au ballon. Frédéric Caron fut le plus occupé de ceux-là avec six attrapés pour 91 verges.

Mathieu Demers n'a pas mal fait comme pivot pour les Gaiters, avec 21 passes complétées en 31 tentatives et 214 verges, et une passe de  touché, pour trois interceptions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer