Le pickleball s'amène à Richmond

Plusieurs personnes étaient présentes pour l'inauguration des deux... (La Tribune, Vincent Lambert)

Agrandir

Plusieurs personnes étaient présentes pour l'inauguration des deux terrains de pickleball à Richmond le 19 août dernier.

La Tribune, Vincent Lambert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Richmond) La Ville de Richmond a inauguré en août, à la Place des loisirs, deux surfaces de pickleball, un sport qui combine le tennis, le badminton et le tennis de table. Une dizaine de personnes étaient présentes pour essayer ce nouveau jeu sportif sur la surface de la patinoire quatre saisons.

« Je demeure à Melbourne et je suis un joueur de tennis ainsi que de badminton. Toutefois, je commençais à avoir de la misère en vieillissant. J'ai découvert le pickleball il y a deux ans à Drummondville et je suis devenu membre de l'Association. J'essaie donc de promouvoir ce sport le plus possible », explique M. Robert Richard, qui est à l'origine du projet.

Le pickleball a été inventé à Washington par le sénateur américain Joel Pritchard en 1965 et le sport a été importé au Québec en 2008 par Marcel Lemieux et Louise Barette.

Plusieurs sports combinés

Le pickleball combine plusieurs sports comme le tennis, en ce qui concerne les mouvements, le badminton, pour les dimensions du terrain (20 pieds sur 44 pieds), le tennis de table, pour la raquette à surface dure, et le racketball, pour la dimension de la raquette. Ce sport se joue autant à l'extérieur qu'à l'intérieur sur une surface dure. Les adeptes peuvent jouer en simple ou bien en double. Le but de ce jeu est d'envoyer la balle trouée en plastique de l'autre côté du filet sans que l'adversaire ne puisse la retourner. Le gagnant est celui qui marque le plus de points. En ce qui concerne le filet, il est plus bas de deux pouces que celui du tennis. En fait, il est à une hauteur de 34 pouces au centre et de 36 pouces aux lignes extérieures. Les règlements du pickleball sont très similaires à ceux du tennis, ce qui favorise bon nombre d'échanges.

« C'est un sport que j'ai aimé tout de suite. C'est beaucoup moins exigeant. On a donc essayé de trouver un terrain et on a réussi. C'est de cette manière que ça a commencé », ajoute M. Richard.

Avant cette ouverture officielle des terrains, il y avait déjà de six à huit joueurs qui pratiquaient le sport. « Après aujourd'hui, on espère en avoir plus. C'est parti et on espère que ça va continuer l'année prochaine et que ça ne lâchera pas. C'est moi qui m'occupe des parties les lundis et mercredis de 9 h 30 à 11 h 30. On mélange autant les nouveaux que ceux qui ont de l'expérience. On veut montrer aux gens comment ça se joue et ça fait du bien pour tout le monde », rigole M. Richard.

« On regarde déjà pour une surface à l'intérieur et peut-être avoir une activité d'initiation avec les jeunes du camp de jour l'été prochain. Dans notre projection, on a déjà prévu avoir un troisième terrain si jamais les deux sont complets afin de répondre à la demande de la clientèle », souligne François Séguin, directeur du service récréatif de la Ville de Richmond.

La réalisation de ce projet est également bien perçue par le maire de Richmond, Marc-André Martel : « Nous sommes fiers de cette réalisation et constatons à quel point les citoyens de Richmond le sont aussi. Nous sommes persuadés qu'il en sera de même pour ces nouveaux aménagements récréatifs de pickleball. »

Le pickleball a été inventé à Washington par le sénateur américain Joel Pritchard en 1965 et le sport a été importé au Québec en 2008 par Marcel Lemieux et Louise Barette. Ils ont donc créé la Fédération québécoise de pickleball en 2011. Depuis ce moment, l'intérêt pour ce jeu sportif continue de croître. En 2015, ce sport était pratiqué par des dizaines de milliers de personnes de tous âges aux États-Unis et au Canada.

Partager

À lire aussi

  • Le pickleball se répand à Sherbrooke

    Actualités

    Le pickleball se répand à Sherbrooke

    Ils étaient une quinzaine de retraités à s'échanger la balle, deux contre deux, sur les terrains de la taille de ceux de badminton tracés sur la... »

  • Plaidoyer pour du pickleball à Granby

    Actualités

    Plaidoyer pour du pickleball à Granby

    Les adeptes de pickleball de Granby mettent de la pression sur les élus locaux afin d'obtenir des terrains dédiés à leur sport. Ils ont donc convié... »

  • Sports

    Le Pickleball gagne en popularité

    Mine de rien, le Pickleball ne cesse de gagner en popularité dans la région. Et en plus de faire de plus en plus d'adeptes, les joueurs sont de bon... »

  • Estrie et Régions

    Le pickleball en constante ascension

    Inconnu dans plusieurs régions du Québec, la popularité du pickleball est en constante ascension à Drummondville, notamment auprès d'une clientèle... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer