• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Fin de saison inspirée pour Maude-Aimée Leblanc 

Fin de saison inspirée pour Maude-Aimée Leblanc

Maude-Aimée Leblanc est maintenant au 81e rang du... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Maude-Aimée Leblanc est maintenant au 81e rang du classement des boursières de la LPGA.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) « Je ne crois pas qu'il y ait un moment tournant, ou un événement marquant. J'ai juste simplifié les choses, je me sens moins perdue sur le terrain. J'identifie bien mes erreurs, et je ne les reproduis pas. Je suis plus constante dans mon jeu, et les résultats se font sentir. Et avec de bons résultats, la confiance augmente. »

Maude-Aimée Leblanc est venue à un coup roulé de réaliser son objectif de percer le top 10 lors de l'Omnium canadien CN cette fin de semaine à Calgary.

Un boguey, plutôt que la normale, sur le dernier vert du dernier trou et Leblanc termine à égalité au 14e rang (69-69-70-69 = 277 et -11). Si près, mais si loin.

Si la Sherbrookoise a rejoué ce coup roulé dans sa tête lors de la nuit suivante, elle rapidement décidé de mettre l'accent sur le positif. Et avec raison.

Depuis quelques mois, Maude-Aimée Leblanc présente des prestations plus qu'inspirées. Et ça commence à paraître sur son classement.

En juillet dernier, elle était au 116e rang du classement des boursières. Son adhésion à la LPGA pour 2017 était en jeu, puisque seules les 100 meilleures accèdent automatiquement à la prochaine saison.

Avec sa 14e position à Calgary, Leblanc a fait un bond de géant en avant. Elle se retrouve maintenant au 81e rang de ce même classement. Avec encore trois tournois à faire à sa saison 2016, elle est pratiquement sûre de pouvoir jouer LPGA en 2017.

En incluant Calgary, Leblanc a donc participé aux rondes de la fin de semaine à ses huit derniers tournois, et ses gains sont passés de 42 861 $ à 134 698 $.

Ses prestations à la Coupe Canada Sani Marc, récemment à Victoriaville, et à Calgary, sous un éclairage médiatique important, lui ont apporté une bonne dose de confiance.

« Oui, je suis contente, ma game est vraiment bonne. C'est encore une fois mon jeu sur les verts qui m'a ralentie la semaine dernière. Je suis passée près de mon objectif. »

« Je demeure un peu nerveuse dans certaines situations, comme celle-là. L'emplacement des fanions dimanche était très difficile, surtout sur les trois derniers trous. Au 18e trou, mon coup de départ a atterri à un pied de l'allée et j'ai dû gaspiller un coup pour me rattraper. Ça a cassé le fun un peu. J'aurais voulu finir en force », a-t-elle indiqué à La Tribune.

Au moment d'écrire ces lignes, Leblanc se dirigeait vers Cambridge en Ontario où elle participera à la Classique Manuvie. Elle participera également au Championnat Evian, en France, à la mi-septembre. Elle va conclure saison en Chine, début octobre, à la Classique Reingwood.

« Je suis au 81e rang du classement des boursières, mais j'aimerais atteindre le top 70 lors de ces trois tournois. En réussissant cela, je pourrais participer au dernier tournoi de la saison, le Championnat CME, disputé en Floride. Soixante-douze golfeuses y participent, il n'y a pas de coupures. Quant au tournoi en Chine, ce serait une toute nouvelle expérience pour moi. »

« Je suis sur une belle séquence, je l'apprécie. J'espère pouvoir terminer en force. C'est plaisant, à Victoriaville, tout comme à Calgary, il y avait beaucoup de monde pour nous suivre. C'est vraiment encourageant de voir les gens encourager les golfeuses canadiennes de la sorte. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer