Les Volontaires coulés en prolongation

Les Volontaires n'ont pu saisir toutes leurs chances... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Volontaires n'ont pu saisir toutes leurs chances contre les Diablos samedi lors du premier match de leur saison.

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Malgré une bonne première sortie cette saison, les Volontaires de Sherbrooke ont été coulés par le brio du botteur des Diablos de Trois-Rivières, samedi, dans un revers de 17-14 en prolongation.

À sa première sortie dans le réseau collégial, le jeune botteur William Morin a d'abord poussé le duel en prolongation lorsqu'il a converti un impressionnant placement de 45 verges sur le dernier jeu du quatrième quart. Son botté a d'ailleurs tenu les quelque 1400 spectateurs en haleine puisque le ballon a d'abord frappé la barre transversale avant de finalement traverser entre les poteaux pour ainsi semer l'euphorie dans la foule et porter la marque à 14-14.

Puis, en surtemps, les Volontaires ont d'abord bousillé leur séquence offensive lorsque leur tentative de placement d'une vingtaine de verges a été ratée.

« On a perdu parce qu'on n'a pas profité de nos nombreuses occasions, indique l'entraîneur sherbrookois Marc-André Desrochers. On devait gagner cette partie, mais on a manqué d'opportunisme. Je lève toutefois mon chapeau aux Diablos. »

Quelques instants plus tard, les Diablos ont profité de leur tour à l'attaque pour s'approcher suffisamment de la zone des buts et faire de nouveau appel à William Morin. Le héros du jour n'a pas raté sa mission, confirmant du même coup la première victoire en carrière de François Dussault à la tête des Diablos.

« C'est exactement ce qu'on avait répété à l'entraînement, frapper la barre horizontale avant de réussir le botté égalisateur », a lancé en boutade l'entraîneur des Rouges.

« Dans notre préparation, on a beaucoup répété aux joueurs de ne jamais lâcher. C'est important pour nous de réussir à finir les matchs, car c'est quelque chose qui manquait à l'équipe l'an dernier. Ils l'ont bien fait et c'est tout à leur honneur. »

Plus tôt dans la rencontre, le porteur de ballon Patrice Gemme avait ouvert la marque pour les Diablos sur une courte course jusque dans la zone payante. Cette séquence suivait une belle pièce de jeu défensive alors que Jesse Bellemare avec recouvert le ballon échappé par les Volontaires pour offrir une position fort avantageuse sur le terrain à ses coéquipiers.

Puis, en fin de première mi-temps, William Morin réussissait son premier de trois placements dans ce match. Les Diablos avaient dû faire appel à leur botteur après avoir écopé d'une pénalité coûteuse à la porte des buts.

Du côté des Volontaires, plusieurs poussées offensives du quart Maxime Bouffard ont trop souvent été ralenties par les nombreuses pénalités. En fin de compte, il aura complété son match avec une passe de touché, captée par Nicolas Baillargeon.

« Tous nos joueurs qui avaient coulé un cours à la dernière session étaient suspendus durant un quart ou une demie. Ces suspensions à l'interne n'ont pas aidé », précise le pilote des Volontaires.

Félix Noël, avec une courte course, avait donné les devants 14-10 aux Sherbrookois dès les premiers instants de la seconde demie.

Par ailleurs, l'offensive des Volontaires n'a pas été la seule à souffrir des nombreuses pénalités. En défensive, ce sont justement quelques infractions qui ont ouvert la porte aux Diablos sur la dernière séquence du quatrième quart, alors que l'attaque trifluvienne tournait pourtant au ralenti.

Prochain match des Sherbrookois : samedi soir à 19 h 30 à Sherbrooke contre la puissante formation du Collège John Abbott.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer