Match inspiré de l'Impact contre Toronto

Les joueurs montréalais jubilaient après leur victoire.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Les joueurs montréalais jubilaient après leur victoire.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Si l'Impact de Montréal cherchait l'étincelle qui pourrait le faire sortir de sa torpeur, il l'a peut-être bien trouvée à Toronto.

La troupe de Mauro Biello a disputé un match inspiré face au Toronto FC, même si elle a dû jouer à 10 joueurs à partir de la 44e minute, et elle a signé une impressionnante victoire de 1-0 face à ses rivaux de toujours, samedi.

Il s'agissait de la toute première victoire de l'Impact (9-7-10) au BMO Field depuis son entrée en MLS en 2012.

« C'est une victoire importante, évidemment, a mentionné Biello. Il s'agit peut-être de la meilleure équipe de la MLS. Ils ont connu toute une séquence ici. Nous avons fait du bon travail, nous étions organisés et nous avons réduit leur l'espace. »

Ignacio Piatti a inscrit le seul but de la rencontre sur une belle pièce de jeu et la brigade défensive de l'Impact s'est par la suite dressée devant les attaques répétées des Torontois. Les locaux ont tenté pas moins de 17 tirs sur le filet d'Evan Bush, mais seulement trois d'entre eux ont atteint la cible.

« Nous avons concédé un but dans une situation où nous n'aurions jamais dû en donner un, a indiqué l'entraîneur-chef du Toronto FC, Greg Vanney. Nous aurions dû avoir assez d'hommes pour contrer ce lancer. Une fois qu'ils ont trouvé le fond du filet, ils n'ont eu aucune intention d'attaquer. »

Avec cette victoire, une première en quatre matchs, l'Impact a grimpé au quatrième rang dans l'Est à égalité avec les Red Bulls de New York, qui affronteront le Revolution de la Nouvelle-Angleterre dimanche. Les Montréalais ont aussi distancé leurs plus proches poursuivants, le D.C. United, qui a signé une éclatante victoire de 6-2 face au Fire de Chicago.

L'Impact, qui vient de disputer trois matchs en huit jours (1-1-1), profitera de trois jours de congé avant de reprendre l'entraînement en vue de la visite du Orlando City SC, le 7 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer