• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Coupe Canada Sani-Marc : Les grands honneurs pour Eric Hawerchuk 

Coupe Canada Sani-Marc : Les grands honneurs pour Eric Hawerchuk

Le champion Eric Hawerchuk, en compagnie du président... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le champion Eric Hawerchuk, en compagnie du président de Pro Tour, Jean Trudeau.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Eric Hawerchuk, le fils de l'ancienne vedette du hockey, Dale, a fait fi des conditions météorologiques difficiles et a ramené une carte de 68 afin de remporter la Coupe Canada présentée ce week-end au Club de golf de Victoriaville.

Maude-Aimée Leblanc... (Spectre média, Julien Chamberland) - image 1.0

Agrandir

Maude-Aimée Leblanc

Spectre média, Julien Chamberland

« J'ai mal commencé ma journée, j'ai eu un mauvais coup de départ au huitième et j'ai fait un bogey. C'est à ce moment que je me suis dit que je ne me devais pas nécessairement accumulé les oiselets, mais plutôt me concentrer à ne pas faire de bogey », a-t-il expliqué quelques instants après son sacre.

Déjà en avance par deux coups en début de journée, Hawerchuk a aligné trois oiselets lors du neuf de retour, puis n'a plus regardé derrière.

Au terme des quatre rondes, l'Ontarien de 27 ans a cumulé un pointage de 269 (moins-19), quatre coups de mieux que son plus proche poursuivant, Marc-Étienne Bussières. Le professionnel du Club de golf Longchamps prend ainsi le second rang pour une deuxième année consécutive.

Bussières a cependant eu une frousse, ratant un coup roulé d'une cinquantaine de centimètres au 18e trou. Il a craint que cette bévue lui coûte une place au classement. Colton Kalkanis a toutefois lui aussi enregistré un bogey au cours des derniers trous, ce qui l'a relégué au troisième rang.

« J'aurais bien aimé mettre la main sur le trophée et le chèque de 30 000 $ pour mon anniversaire, mais je suis tout de même satisfait de la façon dont j'ai joué, a raconté Bussières, plus riche de 18 000 $. J'aime beaucoup jouer ici, c'est mon genre de terrain, j'ai toujours bien fait ici ».

Un soulagement pour Hawerchuk

Cette bourse de 30 000 $ tombe à point pour Eric Hawerchuk. Après avoir tenté l'expérience du hockey étant jeune, il s'est tourné vers le golf à l'adolescence. Malgré un talent certain, les résultats ont tardé, tant et si bien qu'il est venu bien près de tout abandonner à quelques reprises.

« Il m'est arrivé d'appeler ma mère et mon père en pleurant parce que je n'avais plus d'argent. Ils m'ont toujours soutenu, ils sont extraordinaires. C'est un soulagement de remporter cette bourse aujourd'hui, ça fait du bien », a-t-il dit.

Au-delà des récompenses, le golfeur de Barrie affirme avoir connu sa plus belle semaine à vie. Son passage à Victoriaville s'inscrira à l'encre indélébile dans sa mémoire.

« C'était la première fois que j'étais en tête après trois rondes et que j'avais l'occasion de me coucher en étant devant. L'organisation est incroyable ici, on se sent comme sur le circuit de la PGA. Je me suis fait beaucoup d'amis et je compte être de retour l'an prochain », a ajouté le sympathique athlète.

Jérôme Blais de Sherbrooke a connu une journée difficile, ramenant une carte de 77 pour conclure son tournoi à moins-1.

Maude-Aimée Leblanc termine 13e

Les forts vents qui soufflaient sur Victoriaville, dimanche après-midi, ont rendu la vie difficile à Maude-Aimée Leblanc. La golfeuse a ramené une carte de 73 (plus-1) et a dû se contenter du 13e rang de la Coupe Canada.

La jeune femme ne s'était pas fait trop d'attente en prévision de ce premier affrontement face à ses collègues masculins. Elle s'est dite satisfaite des résultats obtenus.

« Je connaissais les noms des autres golfeurs, mais je ne savais pas comment je me situerais. Les gars ont été accueillants et ils m'ont beaucoup encouragé, c'était vraiment plaisant », raconte l'athlète de Sherbrooke.

Le tournoi victoriavillois lui a aussi servi de préparation en vue de la prochaine étape du circuit de la LPGA qui aura lieu à Calgary. La jeune femme a beaucoup amélioré son jeu récemment et elle entend se hisser parmi les 70 meilleures golfeuses, elle occupe présentement le 92e rang.

« Je me suis placé dans des situations de pression comme je le voulais. Ça a été une bonne préparation, je peux dire que c'est mission accomplie, a-t-elle dit. J'ai amélioré plusieurs petites choses de mon jeu récemment, surtout l'aspect mental, je tente de demeurer un peu plus dans le présent, de moins penser à la technique ».

Miss popularité

C'était la première fois depuis 2011 que Maude-Aimée Leblanc avait l'occasion de jouer au Québec et quelques centaines de personnes se sont fait un devoir de suivre sa progression au cours des quatre jours de la compétition. La golfeuse s'est dite surprise de cette popularité.

« C'est une des plus grosses foules que j'ai eues. C'était vraiment impressionnant, je suis très contente. Si le calendrier le permet, je serai de retour l'an prochain, c'est sûr », a-t-elle ajouté.

Curieusement, c'était également la première fois que Leblanc s'élançait sur le parcours du Club de golf de Victoriaville, l'un des plus réputés de la région. Même s'il est un peu plus long que ce qu'elle a l'occasion de jouer sur le circuit américain, il s'est avéré un bon test.

Au cours des quatre prochaines années, l'Estrienne entend travailler d'arrache-pied afin de se tailler un poste sur la délégation canadienne en vue des Jeux olympiques de Tokyo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer