McLeod et McDonald s'illustrent pour le Phoenix

Brock McLeod (notre photo), un choix de quatrième... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Brock McLeod (notre photo), un choix de quatrième tour au repêchage de 2015, et Anderson McDonald, premier choix du Phoenix en juin dernier, ont démontré une belle chimie, qui a permis au Phoenix de remporter les deux matchs qu'il avait au menu.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix avait hâte de voir à l'oeuvre ses deux jeunes joueurs des Maritimes vendredi, lors du jour 1 du tournoi des recrues disputé à Rockland, en Ontario. Et l'organisation sherbrookoise n'a pas été déçue.

Brock McLeod, un choix de quatrième tour au repêchage de 2015, et Anderson McDonald, premier choix du Phoenix en juin dernier, ont démontré une belle chimie, qui a permis au Phoenix de remporter les deux matchs qu'il avait au menu.

McLeod a inscrit deux buts dans la première rencontre, un gain de 4-1 contre Gatineau et le Phoenix a enregistré une deuxième victoire en soirée, 3-2 cette fois contre les espoirs de l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Rappelons que le camp principal du Phoenix s'amorce lundi à Sherbrooke, et que la formation doit être complétée et validée auprès de la LHJMQ jeudi prochain. Il n'y a donc pas de temps à perdre.

«Dans l'ensemble, on a bien joué, on a laissé les jeunes nous montrer leur talent. McLeod a très bien fait, de même que le petit Jacob Graveline (Verbe Divin de Granby). Ils nous ont allumés. Nos deux gardiens, Justin Blanchette et Martin Soderstrom (joueur invité provenant du Collège Clarétain de Victoriaville), ont été solides», a dit l'entraîneur-chef Stéphane Julien.

«Brock a pratiquement fait l'équipe, l'an dernier. Et je crois que le retour dans les Maritimes (il jouait à Dartmouth, NDLR), lui a fait du bien. Il a des bonnes mains, une très bonne vision du jeu et un bon physique. Lui et McDonald ont déjà une belle chimie.»

«Quand à Anderson, il a bien fait, mais il peut faire encore mieux. Je l'ai senti un peu stressé. C'est un gros joueur, avec un lancer des ligues majeures et un mon sens du jeu. C'est à lui de s'adapter rapidement.»

Deux autres matchs sont prévus samedi et dimanche. Quatre ou cinq postes sont disponibles pour ces jeunes recrues en vue du camp de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer