• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les recrues des Cantonniers s'imposent contre Châteauguay 

Les recrues des Cantonniers s'imposent contre Châteauguay

Le temps presse pour les recrues qui bataillent... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le temps presse pour les recrues qui bataillent toujours pour un poste chez les Cantonniers de Magog et elles ont pris les moyens pour créer une bonne impression hier soir dans un gain de 6-3 contre les Grenadiers de Châteauguay. L'attaquant des Grenadiers Nicolas Girouard a déjoué le gardien des locaux Jacob Delorme.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le temps presse pour les recrues qui bataillent toujours pour un poste chez les Cantonniers de Magog et elles ont pris les moyens pour créer une bonne impression hier soir dans un gain de 6-3 de la troupe de Félix Potvin contre les Grenadiers de Châteauguay.

Les unités spéciales ont fait la différence dans cette rencontre où Félix Potvin avait envoyé dans la mêlée uniquement des recrues. Trois des six buts des Magogois l'ont été par l'entremise du jeu de puissance. Un autre a été obtenu en infériorité numérique.

Zachary Cadorette a été l'auteur de ce but alors qu'un de ses coéquipiers purgeait une punition au cachot. Zachary Desmarais, Jacob Dion, Simon Pinard et Samuel Grégoire ont aussi trouvé le fond du filet. Desmarais a signé un doublé. Son deuxième but a été inscrit avec cinq secondes à écouler au match dans une cage déserte.

Jacob Delorme et Rémi Poirier ont été appelés à se partager le travail devant la cage magogoise. Delorme a cédé sur un seul tir, repoussant 10 rondelles, tandis que Poirier a été victime de deux buts sur 18 lancers. Poirier s'est ressaisi après avoir concédé deux buts rapides à son entrée devant les filets.

Grosse semaine à venir

Chez les gagnants, Félix Potvin a surtout apprécié les 40 dernières minutes de jeu de ses protégés. « La première période a été sans saveur. Nos joueurs semblaient manquer d'énergie et jouaient un peu sur les talons. Compte tenu que nous sommes toujours en camp d'entraînement, j'ai bien aimé les petits ajustements apportés par les gars à compter de la deuxième période. Ils n'ont pas hésité à essayer certains petits détails enseignés durant la semaine. C'est signe qu'ils comprennent bien la partie », a déclaré le mentor des Magogois tout en avertissant ses joueurs.

« Il reste une grosse semaine d'entraînement et deux joutes préparatoires. Il y a de belles batailles qui sont loin d'être finies. Certains ont gagné des points, d'autres en ont perdu. C'est ça un camp d'entraînement. La lutte n'est pas terminée et les prochains jours s'annoncent intéressants. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer