• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Coupe Canada Sani Marc : triple égalité au sommet 

Coupe Canada Sani Marc : triple égalité au sommet

La Sherbrookoise Maude-Aimée Leblanc s'est retrouvée à égalité... (Archives)

Agrandir

La Sherbrookoise Maude-Aimée Leblanc s'est retrouvée à égalité au onzième rang à la Coupe Canada Sani Marc.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Victoriaville

Jérôme Blais, Billy Walsh, Billy Houle et Maude-Aimée LeBlanc ont volé la vedette en lever de rideau de la Coupe Canada Sani Marc, jeudi, au club de golf Victoriaville.

Jérôme Blais... (Archives La Tribune, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Jérôme Blais

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Blais, Walsh et Houle ont sonné la charge d'un véritable festival d'aigles et d'oiselets en ramenant des cartes identiques de 66, six coups sous la normale, en ouverture de cet événement de la division nationale du Circuit Canada Pro Tour.

La Sherbrookoise Maude-Aimée Leblanc, membre à temps complet du circuit de la LPGA, a fait sentir sa présence en signant une carte de 68 (-4).

Elle se retrouve à égalité au onzième rang, à deux coups de la tête et un seul coup derrière un groupe de sept golfeurs qui ont joué 67.

Ce groupe inclut le tenant du titre, l'Ontarien Lee Curry, et Dave Lévesque, joueur de l'année au Québec au cours des cinq dernières années.

À part quelques tournois d'une journée sur les mini-circuits de la Floride, Leblanc en est à une première véritable expérience confrontée aux hommes.

« Avant de participer au pro-am de mercredi, je ne connaissais pas du tout le parcours, a dit l'élancée golfeuse. Je suis satisfaite dans l'ensemble; j'ai commis très peu d'erreurs, mais je m'en veux de ne pas avoir profité davantage des normales cinq (deux oiselets en six occasions). Les encouragements de la foule m'ont beaucoup aidée, de même que la présence de mon grand frère Gaston junior qui me sert de cadet pour la première fois depuis huit ou neuf ans. »

Les centaines de spectateurs qui ont suivi le trio de Leblanc ont été servis à souhait. Ses partenaires de jeu, Tim Alarie (Saint-Jérôme) et Branson Ferrier, ont joué respectivement 67 et 68.

« C'était quelque peu stressant au départ, mais les choses se sont vite replacées après un boguey à mon premier trou, a dit Alarie, qui avait déjà participé aux mêmes tournois que Maude-Aimée chez les juniors.

« On se rend vite compte qu'elle sait jouer au golf et qu'elle a sa place avec les gars », a dit Alarie.

Pour donner une idée de la qualité du spectacle, mentionnons que 76 golfeurs ont joué la normale ou mieux. Au total, les 147 compétiteurs ont réussi pas moins de 26 aigles et 484 oiselets.

Au terme des quatre journées du tournoi, le champion quittera la région des Bois-Francs avec en poche un chèque de 30 000 $ tiré de l'enjeu global de 175 000 $.

Ayant entrepris sa partie au 10e trou, Blais (Venise) s'est littéralement moqué du deuxième neuf du parcours de Victoriaville en y allant d'un pointage de 31 ponctué deux aigles (13e et 16e) et deux oiselets (10e et 12e) contre un boguey au 15e trou.

Walsh, sur le point de reprendre son premier rang au classement national, a ramené une carte sans tache montant six oiselets.

De son côté, Houle (Le Portage) n'a fait qu'une formalité des six trous à normale cinq avec autant d'oiselets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer