• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Réussites, déceptions et attente pour les Estriens 

Réussites, déceptions et attente pour les Estriens

L'équipe canadienne de volleyball, avec en tête les... (Associated Press)

Agrandir

L'équipe canadienne de volleyball, avec en tête les Sherbrookois Nicholas Hoag et son père, l'entraîneur Glenn, a causé la surprise dimanche en battant l'équipe américaine.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Pendant que certains Estriens connaissent leur part de succès aux Jeux olympiques de Rio, d'autres ont vécu des déceptions ou sont impatients à l'idée de commencer enfin leurs compétitions.

Josée Bélanger (au centre) a participé à la... (Associated Press) - image 1.0

Agrandir

Josée Bélanger (au centre) a participé à la victoire de 3-1 du Canada sur le Zimbabwe, samedi. 

Associated Press

Colleen Loach et son cheval Qorry Blue d'Argouges... (Associated Press) - image 1.1

Agrandir

Colleen Loach et son cheval Qorry Blue d'Argouges ont pris les 57e rang lors de l'épreuve de dressage. 

Associated Press

Pendant toute la durée des Jeux, les amateurs de sports de la région auront à l'oeil la cavalière Colleen Loach, la joueuse de soccer de Coaticook Josée Bélanger, l'haltérophile sherbrookois Pascal Plamondon et le joueur de volleyball Nicholas Hoag, accompagné de son père, l'entraîneur sherbrookois Glenn Hoag.

Native de Sherbrooke, Colleen Loach a connu un week-end difficile lors du concours complet de sports équestres. L'athlète qui habite aujourd'hui Dunham a obtenu un pointage de 56,5. Son cheval Qorry Blue d'Argouges et elle occupaient le 57e rang sur 65 après le dressage.

Le concours complet s'est poursuivi lundi. Cette fois, Loach a fait mieux en obtenant le 45e rang au cross-country grâce à un pointage de 141,70. Mardi, elle s'attaquera au saut d'obstacles. Une occasion parfaite pour elle de se reprendre, même si elle semble tout de même fière de ce qui a été accompli jusqu'à maintenant.

Une attente payante

Pour sa part, Josée Bélanger s'est montrée patiente en attendant sagement son tour lors du premier match de la formation de soccer canadienne, gagné par la marque de 2 à 0 contre l'Australie. Bélanger a toutefois pu sauter sur le terrain contre le Zimbabwe, dans un gain de 3 à 1 le 6 août dernier.

Reste à voir maintenant si elle aura la chance d'obtenir du temps de jeu contre l'Allemagne mardi, lors de la partie éliminatoire du groupe F prévue à 15 h au stade Mané Garrincha. Rappelons que les matchs quart de finale seront présentés vendredi.

Rio en famille

Nicolas Hoag vit certainement les plus beaux moments de sa vie présentement. Accompagné de son père Glenn, le jeune athlète de 23 ans a joué un rôle crucial lors de la victoire surprise des Canadiens face aux Américains dimanche soir en étant le meilleur pointeur. Le Canada, classé 12e au monde, a défait les États-Unis (5e) 3-0 à son match d'ouverture du tournoi de volleyball. Et ce, à la surprise générale. D'autant plus qu'il s'agissait du premier match olympique du Canada en volleyball depuis 1992...

Mardi, la troupe de l'ancien entraîneur du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke se mesurera au Brésil à 21 h 35.

Nicholas tentera d'ailleurs de battre la marque établie par son père Glenn, qui avait pris part aux Jeux de Los Angeles en 1984. Le Canada avait alors réalisé la meilleure performance de son histoire en terminant au 4e rang.

Vendredi pour Plamondon

Finalement, Pascal Plamondon poursuit quant à lui sa préparation à Rio en s'entraînant. L'attente est longue pour celui qui a quitté Ascot Corner le 3 août, puisqu'il devra patienter jusqu'à vendredi matin 9 h avant de pouvoir soulever ses premières barres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer