Daniel Soucy au service des triathlètes

Daniel Soucy, entraîneur du Club de triathlon Memphrémagog (CTM)... (La Tribune, Jean-Guy Rancourt)

Agrandir

Daniel Soucy, entraîneur du Club de triathlon Memphrémagog (CTM)

La Tribune, Jean-Guy Rancourt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Il y a au moins une personne qui n'aura pas la même préoccupation que les bénévoles du Club de triathlon Memphrémagog (CTM) samedi et dimanche alors que se déroule à Magog le 21e Trimemphré. Daniel Soucy, entraîneur du CTM, aura surtout à l'oeil ses triathlètes qui s'exécuteront dans les différentes courses au programme.

Une routine bien installée chez Daniel Soucy qui est en poste depuis cinq ans avec le CTM. « Avec tous les triathlètes qui composent notre club et qui sont actifs dans les compétitions, c'est absolument impossible pour moi de les suivre en action. Avec des départs qui se succèdent très rapidement, des athlètes qui peuvent être à l'eau, sur leur vélo ou avec les espadrilles aux pieds en train de courir, c'est impossible de les superviser. Le plus gros de mon travail consiste alors à m'assurer qu'ils connaissent leur parcours et qu'ils arriveront à temps pour les réunions avant-course et aux départs. Je vérifie aussi avec eux que tout leur équipement est dans la zone de transition », commente Daniel Soucy.

Bon an mal an, le CTM regroupe entre 160 et 180 membres de tous les âges. Beaucoup de triathlètes à entraîner, mais Daniel Soucy peut compter sur une solide équipe d'instructeurs pour l'appuyer.

Une clientèle satisfaite qui est de plus en plus nombreuse à s'inscrire dans des compétitions. « On remarque effectivement que les triathlètes qui portent nos couleurs sont plus enclins à participer à des compétitions. C'est probablement la plus grosse différence en comparaison avec ce qui se passait lors de ma première année avec le club », explique l'entraîneur.

Sport études

Daniel Soucy a également eu son gros mot à dire dans la venue d'un sport études triathlon à l'école secondaire la Ruche de Magog. « C'est l'outil qui manquait pour mieux encadrer les adolescents adeptes du triathlon. En septembre prochain, ils seront une vingtaine à bénéficier de ce programme à la Ruche », confie Soucy.

Ce dernier a rappelé la médaille de bronze enlevée par Élizabeth Lemieux, issue de ce programme, chez les 13-15 ans lors de la finale provinciale des Jeux du Québec à Montréal. Toujours lors de ces Jeux du Québec, Daniel Soucy a également tenu à souligner la brillante performance de l'équipe estrienne qui a terminé au cinquième échelon dans l'épreuve relais en équipe. « Je devrais plutôt parler d'une équipe toute magogoise puisqu'elle était composée de deux garçons et deux filles de notre club », a précisé Soucy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer