• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Après deux ans à Bishop's, Jubinville passe au Triolet 

Après deux ans à Bishop's, Jubinville passe au Triolet

À compter du 1er août, Jean-Benoît Jubinville agira... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

À compter du 1er août, Jean-Benoît Jubinville agira à titre de directeur adjoint de l'école du Triolet et comme responsable des programmes sport-études

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Moins de deux ans après avoir été embauché à titre de directeur des sports à l'Université Bishop's, Jean-Benoît Jubinville quitte l'institution anglophone et accepte un nouveau poste avec l'école secondaire du Triolet.

M. Jubinville agira désormais à titre de directeur adjoint de l'école et comme responsable des programmes sport-études. Il remplacera Rémi Fontaine, qui occupait auparavant ces fonctions.

M. Fontaine occupera quant à lui le poste de directeur du Triolet.

La nouvelle a été officialisée mercredi après-midi par l'Université Bishop's, sur son site internet. On y indique aussi que M. Jubinville entrera en fonction le 1er août.

C'est la responsable des services aux étudiants, Jackie Bailey qui supervisera le centre sportif et les programmes sportifs et équipes sportives en attendant qu'une ou un successeur soit nommé.

Jean-Benoît Jubinville, qui a été entraîneur-chef des Volontaires du Cégep de Sherbrooke - avec qui il a gagné cinq Bols d'or - et directeur du Centre d'entraînement physique (CAP) de la même institution, avait accepté de joindre les rangs de l'université anglophone en novembre 2014.

Il avait été embauché quelques mois avant l'ouverture du tout nouveau centre sportif à Bishop's, et il était responsable des services offerts en plus de superviser les programmes des différentes formations sportives des Gaiters. Un rôle semblable à celui qu'il occupait avec le Cégep de Sherbrooke.

Avec Excellence sportive

M. Jubinville devrait aussi être appelé à siéger à Excellence sportive Sherbrooke (ESS), mais cette fois au nom du Triolet. Il était déjà l'administrateur en titre au nom de l'Université Bishop's. Il pilotait également un comité d'ESS quant à la planification d'événements majeurs.

« Mes responsabilités à Bishop's m'amenaient davantage à gérer un centre sportif qu'à travailler directement avec des entraîneurs ou des athlètes. J'aime m'investir dans le développement des jeunes, de leur volet académique, d'être là dans le day-to-day. Je me considère d'abord comme un éducateur, un entraîneur, plus qu'un homme d'affaires », a indiqué M. Jubinville.

« Au Triolet, je verrai à ce que le développement de l'athlète se fasse bien, et c'est en plein ce que je recherchais comme travail. Je suis aussi content de remplacer un gars comme Rémi Fontaine, qui a établi des bases solides au programme sport-études. Je suis aussi chanceux qu'il soit toujours dans les parages pour m'aider à m'acclimater. Je veux étudier mes nouvelles fonctions en profondeur, jaser avec tous les gens en place. À terme, j'aimerais que notre programme sport-études soit reconnu comme l'un, sinon, le meilleur au Québec. »

Quant à Jackie Bailey, elle confirme qu'elle prendra tout le temps nécessaire afin d'évaluer la situation avant de prendre une décision pour la suite des choses.

« J'ai une rencontre avec les employés demain (jeudi) et déjà, plusieurs d'entre eux ont offert un coup de main. C'est notre force, à Bishop's, notre communauté. Pour l'instant, je vais prendre plus de responsabilités et plus de leadership. Je veux prendre le temps d'évaluer nos besoins, celui de nos partenaires et de notre clientèle. Il n'y a pas de rush, on doit voir ce que nous avons besoin, comment on peut travailler ensemble. On a plusieurs personnes passionnées au sein de notre organisation, qui sont au courant de nos défis. »

« C'est une période importante de l'année, avec l'automne qui arrive. Six de nos équipes jouent à l'automne, et on attend l'une de nos plus grosses cohortes d'étudiants depuis longtemps. On va prendre le temps de bien faire les choses. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer