• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Avec son cheval à ses premiers Jeux olympiques à Rio 

Avec son cheval à ses premiers Jeux olympiques à Rio

La cavalière Colleen Loach... (Archives La Tribune)

Agrandir

La cavalière Colleen Loach

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le rêve de petite fille de Colleen Loach deviendra réalité lorsque la cavalière native de Sherbrooke participera aux Jeux Olympiques de Rio le mois prochain.

Le Comité olympique canadien et Canada Hippique ont confirmé la place de Colleen Loach sur l'équipe canadienne qui fera ses valises pour Rio. Avec sa monture Qorry Blue d'Argouges, celle qui réside maintenant à Dunham participera au concours complet prévu du 6 au 9 août.

«Mes parents avaient leurs chevaux de plaisance et enfant je cherchais toujours à être en leur compagnie. Les flatter, les monter. Les chevaux ont toujours fait partie de ma vie. Le goût de la compétition est surtout venu à l'adolescence et je me suis toujours accrochée à mon rêve d'aller aux Olympiques. J'ai savouré le moment lorsque les sélectionneurs ont annoncé que je prendrais la direction de Rio», confie celle qui a grandi à Canton de Hatleyet Stanstead.

Voir grand

Colleen Loach accumule les bonnes performances depuis quelques années. «Mon cheval s'améliore constamment. Je fais partie d'une équipe merveilleuse. Nous sommes tous sur la même page. Je suis encore jeune dans le sport et je sais que j'ai plusieurs bonnes années devant moi. Impossible de connaître l'avenir, mais je ne vois pas pourquoi il s'agirait de mes seuls Jeux olympiques. Je vois grand», déclare-t-elle tout en précisant qu'elle se concentre sur les Jeux de 2016 où elle espère obtenir son meilleur score personnel, ce qui aidera l'équipe canadienne à bien se classer.

Dès jeudi Colleen Loach mettra le cap vers la Floride pour un camp d'entraînement. Le 30 juillet, ce sera le départ pour le Brésil afin de compléter sa préparation en se familiarisant avec les lieux de la compétition. Pas question d'arriver à la dernière minute à cause du virus Zika.

«Je crois sincèrement que le problème est exagéré en raison de la présentation des Jeux olympiques. Je suis bien renseignée et je vais quand même faire preuve de prudence.»

Palmarès

Si elle en sera à sa première présence aux Jeux Olympiques, l'athlète de 33 ans a tout de même une bonne expérience de la scène internationale, comme en fait foi son palmarès garnit des victoires au concours complet à Bromont en 2007, en Ontario en 2013 et en Caroline du Nord l'année suivante. En 2015, la cavalière de 33 ans avait été décorée de bronze avec l'équipe canadienne aux Jeux Panaméricains de Toronto. Le mois dernier, elle a enlevé le championnat canadien de la discipline disputé à Bromont.

Précisons que les épreuves du concours complet sont le saut à obstacles, le cross-country et le dressage. Le cumulatif des trois manches détermine la position des athlètes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer