• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Une première québécoise depuis 1925 grâce à Lafrenaye-Dugas 

Une première québécoise depuis 1925 grâce à Lafrenaye-Dugas

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a réalisé l'exploit de devenir le... (Spectre média, Jessica Garneau)

Agrandir

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a réalisé l'exploit de devenir le premier Québécois depuis 1925 à remporter l'épreuve du lancer du disque aux Championnats canadiens d'athlétisme, qui se tenaient à Edmonton le week-end dernier.

Spectre média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Sherbrookois Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a réalisé tout un exploit en devenant le premier Québécois à remporter la médaille d'or depuis 1925 aux championnats canadiens à l'épreuve du lancer du disque.

Le tout est survenu vendredi soir au stade Foote Field de l'Université de l'Alberta à Edmonton grâce à un lancer de 53,65 mètres. L'épreuve servait également de sélections olympiques.

« Malheureusement, dans les faits, ma première position me donne absolument rien. Au Canada comme dans plusieurs autres pays, on demande aux athlètes d'atteindre un standard en terme de distance et je ne l'ai pas obtenu. Donc je n'ai pas accès aux Jeux olympiques malgré tout. Par contre, ceux qui possèdent leur standard et qui participent aux sélections olympiques sans obtenir le premier ou le deuxième rang, ils ratent leur chance de participer aux Jeux. Les Nationaux deviennent alors importants », explique-t-il.

Cette victoire était sa première aux Nationaux. Voilà pourquoi il s'est présenté à Edmonton avec l'intention de causer la surprise.

« Cette année, le favori s'est retiré de la compétition étant donné qu'il était déjà qualifié pour l'épreuve olympique, mais au lancer du poids. Donc il tenait à se concentrer sur les Jeux de Rio », raconte celui qui étudie en médecine.

Cet exploit est d'autant plus remarquable lorsqu'on apprend que Lafrenaye-Dugas ne se trouvait pas du tout dans une situation idéale.

« J'ai une blessure à l'aine et les conditions météorologiques n'étaient pas bonnes. Dans les circonstances, je suis content d'avoir effectué un lancer de 53,65 m même si ce n'est pas mon meilleur. Maintenant j'attends de voir si je serai apte à intégrer l'équipe provinciale qui sera envoyée en Europe pour une série de compétitions. Je dois soigner ma blessure. Je me croise les doigts », confie-t-il.

D'autres médailles pour les Estriens

Par ailleurs, notons que le lanceur de marteau sherbrookois Alexandre Gagné a pu grimper sur la troisième marche du podium grâce à un jet de 58,12m.

Diane Roy a également obtenu trois médailles d'or à la course en fauteuil roulant au 1500 m, 800 m et 400 m. Dans la même épreuve, mais chez les hommes, Jean-Philippe Maranda a remporté l'or au 400 m et l'argent au 800 m.

Gabriel Slythe-Léveillé a finalement empoché l'argent au 400 m haies.

Partager

À lire aussi

  • Jeux du Québec: le 8e rang... ou mieux!

    Sports

    Jeux du Québec: le 8e rang... ou mieux!

    Pas question pour la délégation estrienne de viser en deçà du 8e rang, position obtenue lors des derniers Jeux du Québec d'été en 2014. Cette fois,... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer