4000 $ pour aider de jeunes sportifs

L'équipe de D.M. Gosselin a remporté les honneurs... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

L'équipe de D.M. Gosselin a remporté les honneurs de la deuxième édition de l'événement On se fend en 4 présenté vendredi et samedi au Centre récréatif Rock Forest. Les gagnants Steve Gosselin, Daniel Gosselin, François Gosselin et Dominic Caya (quatrième sur la deuxième rangée) derrière lui) sont accompagnés des organisateurs : Ian Farrell, Charles Pelletier, Éric Bergeron et Louis-Éric Allard (à l'extrême droite).

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Fonds du sport et du loisir sherbrookois a amassé près de 4000 $ grâce à la deuxième édition de son tournoi multisports On se fend en 4, qui se déroulait vendredi et samedi au Centre récréatif Rock Forest. L'ensemble de cette somme servira à payer les frais d'inscription de jeunes issus de familles défavorisées pour leur permettre de pratiquer le sport, l'activité ou le loisir de leur choix.

Après que les douze équipes participantes se soient affrontées pendant deux jours au hockey, au tennis et au walleyball, c'est finalement le groupe de Peinture D.M. Gosselin qui a remporté de justesse la coupe des vainqueurs, affrontant l'équipe de Joly & Riendeau en grande finale de tennis.

Au hockey, l'équipe de Climatisation Arel s'est démarquée, alors qu'au walleyball, ce sport méconnu qui s'apparente à du volleyball pratiqué sur un terrain de racquetball, c'est l'équipe de Marc-André Morin qui a tiré son épingle du jeu. Toutefois, les points qu'ils ont amassés au cumulatif n'ont pas suffi pour leur permettre de décrocher les grands honneurs.

« On s'est inscrit pour la cause premièrement, pour les enfants c'est sûr, mais aussi parce que ça nous permet de nous rassembler et de passer une journée entre chums, vu qu'on ne se voit pas souvent », raconte François Gosselin, qui formait l'équipe gagnante aux côtés de ses cousins Daniel et Steve Gosselin et de Dominic Caya, Fabien Perras, Jean-Philippe Nadeau et Gabriel Helbuick.

« Ce qui est le fun avec cet événement-là, c'est que tout le monde doit participer aux trois sports, alors c'est sûr que chaque équipe a une faiblesse quelque part. Aujourd'hui, le pointage final était très serré », souligne-t-il.

Les organisateurs de l'événement et bénévoles au Fonds du sport et du loisir, Éric Bergeron, Louis-Éric Allard et Ian Farrell, se sont dits très satisfaits du déroulement de la deuxième édition de leur tournoi. Ils songent d'ailleurs déjà à l'édition de l'an prochain.

« Cette année, on voulait surtout continuer de faire connaître l'événement, explique Louis-Éric Allard. Il y a douze équipes qui se sont inscrites, et c'est l'objectif qu'on s'était fixé. L'an prochain, on veut que ce soit encore plus gros, et on aimerait beaucoup ajouter une section où les gens ne sont pas obligés de jouer au hockey et un volet jeunesse le dimanche. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer