Des hockeyeurs au grand coeur

Sous la présidence d'honneur d'André Roy, l'Omnium de... (Spectre Média Marie-Lou Béland)

Agrandir

Sous la présidence d'honneur d'André Roy, l'Omnium de golf Jocelyn-Thibault a accueilli 120 golfeurs mercredi au Club de golf Venise.

Spectre Média Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'ancien homme fort de la LNH André Roy n'a jamais hésité lorsque son ex-coéquipier JocelynThibault l'a approché afin d'être le président d'honneur de la deuxième édition de l'Omnium de golf Jocelyn-Thibault.

« Jocelyn n'a pas eu à me tordre un bras pour que j'accepte. Même si j'ai plusieurs demandes du même genre, je voulais aider Jocelyn dans cette cause. Je sais à quel point ça peut coûter cher la pratique d'un sport », a-t-il confié mercredi tout juste avant le tournoi au profit des athlètes d'ici.

André Roy n'a pas vécu dans la pauvreté durant sa jeunesse.

« Mais mon père a fait beaucoup de sacrifices pour permettre à mes deux frères aînés et moi de pratiquer un sport. Je sais que parfois c'était difficile financièrement, mais on s'en est toujours bien sortis. J'ai par contre vu de bons joueurs lâcher le hockey à cause d'une question d'argent. »

Et les temps n'ont pas vraiment changé.

« Si ça coûtait cher dans le temps, c'est pire aujourd'hui. C'est rendu fou. Pour une famille de classe moyenne, c'est devenu difficile. »

Jocelyn Thibault, lui, était gardien de but. Sa soeur pratiquait le patinage artistique.

« Je sais aussi que ça coûtait très cher à mes parents quand j'étais jeune. Les athlètes peuvent remercier leurs parents et aussi les organismes qui sont là pour les aider », a affirmé l'ancien portier de la LNH.

Si André Roy avait comme rôle de protéger ses coéquipiers, dont Jocelyn Thibault, encore aujourd'hui il se porte toujours volontaire afin de venir en aide à son gardien.

« J'ai connu Jocelyn à Pittsburgh et, depuis ce temps, on est de bons amis. Si je suis ici aujourd'hui, c'est parce que ferais n'importe quoi pour lui! » a lancé André Roy en riant de sa dernière phrase.

Du concret

Tous les sous amassés grâce à la participation des quelque 120 golfeurs seront remis à l'organisme Excellence sportive Sherbrooke.

L'événement constitue en fait la suite du Tournoi de golf Jean-Perrault, l'organisateur de ce rendez-vous durant 20 ans.

« Grâce à ce tournoi, on aide les athlètes de haut niveau de la région ainsi que la relève, explique JocelynThibault. Excellence sportive Sherbrooke fait beaucoup de choses pour les athlètes et le tournoi est une source de financement importante pour l'organisme. »

Selon lui, l'aide d'Excellence sportive Sherbrooke se veut primordiale.

« On n'a pas à chercher longtemps pour trouver des cas concrets, clame-t-il. On a juste à regarder l'haltérophile Pascal Plamondon, qui a bénéficié de l'appui d'Excellence sportive Sherbrooke et qui participera aux Jeux de Rio, ou bien encore le planchiste Sébastieu Beaulieu, qui s'est fait retirer l'aide financière de Sport Canada. On doit continuer à les aider. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer