Ski de fond : l'avenir glisse à Orford

Tous les espoirs sont permis pour les protégés... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Tous les espoirs sont permis pour les protégés de l'entraîneur Gilles Lefebvre, du club du parc du Mont-Orford, au sein de l'équipe du Québec. Il s'agit d'Olivier Léveillée, Alexandra Racine et Nicolas Beaulieu, accompagnés de Pierre-Olivier Boily, représentant de Ski de fond Québec.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) L'avenir du ski de fond au Québec passe de plus en plus par Orford. Ski de fond Québec a pigé dans la cour du Club du parc du Mont-Orford en recrutant Nicolas Beaulieu et Alexandra Racine pour faire partie de l'Équipe du Québec, tandis qu'Olivier Léveillé joindra le groupe de développement.

Au cours de l'hiver 2015-2016, Alexandra Racine d'Orford et Nicolas Beaulieu de Sherbrooke ont enregistré d'excellents résultats chez les juniors B pour clôturer la saison deuxième et troisième respectivement au classement cumulatif du circuit provincial.

Quant à Olivier Léveillé de Sherbrooke, il a littéralement survolé la catégorie juvénile à sa première année en enlevant la première position au classement général. Plusieurs de ses victoires ont été inscrites avec des écarts impressionnants sur ses plus sérieux poursuivants.

« C'est vraiment une bonne nouvelle, a déclaré Alexandra Racine. C'était un de mes objectifs de la saison et ma constance m'a permis d'être sélectionnée. Faire partie de l'Équipe du Québec peut te procurer un certain soutien financier en plus de donner accès à des services et d'autres programmes. C'est encourageant à la veille de la prochaine saison qui sera ma dernière chez les juniors B. »

« C'est plaisant de voir nos efforts récompensés, de renchérir Nicolas Beaulieu. J'étais déjà membre du groupe de développement, mais ce n'était pas un automatisme de passer à l'Équipe du Québec. Fallait que je prouve que je méritais de joindre cette équipe élite. J'entreprendrai la prochaine saison chez les Juniors A. J'ai maintenant deux ans devant moi pour me qualifier pour les championnats juniors mondiaux. J'entends également faire ma place sur la scène nationale. »

Lee plus jeune du trio, Olivier Léveillé, se projetait lui aussi dans l'avenir. « J'ai progressé comme jamais j'aurais pu l'imaginer cet hiver. On me regardera comme le gars à suivre et à battre lors de ma dernière saison chez les juvéniles. J'aime ça. Si je veux demeurer au sommet, je devrai travailler encore plus fort et ça demeure la meilleure façon de s'améliorer », estime le fondeur de 15 ans seulement.

Encore de la place

Tout comme l'ont été avant eux Zachary Cristofanilli, membre du centre national d'entraînement Pierre Harvey (CNEPH), et Gilles Lefebvre, entraîneur de l'année auprès de Ski de fond Québec l'an dernier, Racine, Beaulieu et Léveillé deviennent d'excellents ambassadeurs du Club de ski de fond du parc du Mont-Orford.

« Orford est de plus en plus sur la mappe même si notre club n'a pas encore la profondeur des gros clubs de la province. C'est attribuable à la présence d'un entraîneur comme Gilles Lefebvre auprès de l'élite de notre club. La bonne nouvelle, c'est que notre bassin de jeunes qui se tournent vers le ski de fond grossit. Parmi notre jeune clientèle nous sommes persuadés qu'il va surgir d'autres grands talents », a commenté Jean Pinard, vice-président du Club du parc du Mont Orford.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer