• La Tribune > 
  • Sports 
  • > De la LHPS à la LHJMQ : le pari gagnant de Shawn Element 

De la LHPS à la LHJMQ : le pari gagnant de Shawn Element

L'ancien du Graal du Collège Clarétain Shawn Element... (Photo fournie)

Agrandir

L'ancien du Graal du Collège Clarétain Shawn Element a été sélectionné au 9e rang par le Drakkar de Baie-Comeau.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Le Victoriavillois Shawn Element est devenu, au début du mois, l'un des rares produits de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) à être sélectionné parmi les dix premiers au repêchage de la LHJMQ.

L'habile patineur sélectionné au 9e rang par le Drakkar de Baie-Comeau n'a pas hésité bien longtemps lorsqu'est venu le temps de choisir son parcours scolaire et sportif. S'il poursuivait dans l'organisation suggérée par Hockey Québec, il devait sacrifier systématiquement la dernière période de cours afin de se présenter aux entraînements bantam AAA. Au Collège Clarétain, avec le Graal, il pouvait assister à tous ses cours, en plus de bénéficier d'un encadrement supérieur.

« Je ne voulais pas aller à la polyvalente et rater 25 % de mes cours à cause des pratiques. Ce n'est pas logique du tout. Surtout que je suis bien conscient que ce ne sont pas tous les joueurs qui réussissent à vivre du hockey. Ça prend un plan B », affirme celui qui aimerait devenir policier ou pompier une fois sa carrière de hockey chose du passé.

Element était bien conscient que le calibre offert dans la LHPS n'était pas aussi relevé, mais, au Collège Clarétain, il avait l'occasion d'oeuvrer sous les ordres de Carl Mallette, un ancien hockey professionnel doté d'un vaste réseau de contacts. Ce dernier est parvenu à lui offrir la visibilité nécessaire afin qu'il se greffe aux Estacades de Trois-Rivières dans le circuit midget AAA quelques années plus tard.

Selon Shawn Element, la LHPS prendra de plus en plus de place dans le portrait du hockey québécois par son modèle novateur et avantageux pour les joueurs. Naturellement, le calibre sera appelé à grimper.

Des sentiments partagés

Répertorié au 18e échelon par la Centrale de recrutement de la LHJMQ, Shawn Element ne s'attendait pas à entendre son nom aussi tôt. En fait, il avait les yeux rivés sur la table des Tigres de Victoriaville, l'équipe de sa ville natale, lorsque le Drakkar est monté sur scène.

« C'est sûr que j'aurais aimé jouer avec les Tigres, mais je suis content que le Drakkar me fasse confiance. Je les avais rencontrés trois semaines plus tôt, je crois qu'ils ont bien aimé l'entrevue. Ils ont dit qu'ils aimaient beaucoup mon style de jeu », raconte-t-il.

Talentueux offensivement, Element est aussi reconnu pour son jeu physique et intense. Disons qu'il ne se fait pas prier pour distribuer les mises en échec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer