Une moto à la poursuite d'un record

La R6, baptisée la Canadian Eagle, est conçue... (Photo Gagné Lessard Sport)

Agrandir

La R6, baptisée la Canadian Eagle, est conçue pour la vitesse pure.

Photo Gagné Lessard Sport

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Coaticook) Déjà détenteur de deux records pour les motos spéciales suralimentées, G-Force, menée par Gilles Gagné, tentera d'être la première équipe à atteindre la marque des 325 km/h avec sa moto afin d'enregistrer un nouveau record.

Après avoir été la première à atteindre cette prestigieuse marque avec une motoneige, l'équipe G-Force a maintenant la prétention de faire de même à l'aide de leur moto baptisée la Canadian Eagle dans le cadre du Bonneville motorcycle speed trial.

Si elle y parvient, cela aurait inévitablement d'importantes retombées sur le magasin Gagné Lessard Sport.

« Bien qu'il n'y a pas de bourses reliées à cette compétition, toutefois, puisque j'exporte mes propres pièces de performances à travers le monde, cela me permet d'aller chercher une grande crédibilité. De ce fait, cette visibilité nous permet de remplacer toute la publicité que nous aurions besoin de faire habituellement pour vendre nos pièces. C'est notre façon de faire notre marketing », déclare le propriétaire et concepteur Gilles Gagné.

Toutefois, au-delà des avantages économiques, il accorde une importance très personnelle à cette compétition qui se déroule dans les déserts de sel de l'Utah.

« Lorsque j'étais plus jeune, j'ai été élevé très pauvrement et nous n'avions pas d'auto ni rien de mécanique. Donc, tout le monde riait de moi et je me faisais intimider. Toutefois, j'avais une imagination débordante et je rêvais de mécanique. Puis, à partir de 16 ans, j'ai pris mon cours de mécanique et depuis ce temps, j'ai toujours travaillé dans le domaine des motos. Donc, lorsque ma motoneige est devenue la plus rapide au monde dans le cadre de cette compétition en 2009 (première à atteindre les 325 km/h), ç'a été tout un accomplissement », relate M. Gagné.

Née pour la vitesse

Au Bonneville motorcycle speed trial, il y a une panoplie de catégories qui imposent certaines limites. Désireux de pouvoir construire la moto de son choix avec un minimum de restrictions, le concepteur ainsi que son acolyte Patrick Lessard ont décidé de s'inscrire dans la catégorie des motos 600 cc spéciales et suralimentées pour laisser libre cours à leur imagination.

« Dans notre catégorie, il ne faut pas que la moto soit issue d'un modèle de compagnie. On s'inspire des motos plus rapides au monde, mais nous la réalisons nous-mêmes. De plus, nous y allons dans la catégorie habillée, suralimentée et sans limites sur l'essence. Cette catégorie est vraiment pour les plus fous », admet-il avec une pointe d'humour.

Leur petit bijou est d'ailleurs celui qui leur avait permis de rafler le record de vitesse sans habit (284 km/h) et celui avec pièces aérodynamiques (290 km/h). De ce fait, dans le but d'atteindre les 325 km/h, quelques modifications ont été nécessaires. « Côté moteur, nous sommes assez limités. Toutefois, notre grosse lacune, c'était la demande électrique puisque le besoin était trop grand. Nous avons donc conçu un système d'alimentation d'essence qui est sous pression pour corriger ce problème. Des améliorations à l'aérodynamisme ont également été apportées », déclare M. Gagné.

Maintenant, il reste à voir si ce potentiel va se transformer en record du monde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer