Les erreurs coulent les Expos

Les erreurs ont une fois de plus coûté... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les erreurs ont une fois de plus coûté cher aux Expos de Sherbrooke.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les erreurs ont une fois de plus coûté cher aux Expos de Sherbrooke. Seulement deux coups sûrs ont été accordés mercredi soir aux Brewers à Montréal, mais les locaux ont fait preuve d'opportunisme dans une victoire de 3 à 1.

« On a commis quatre erreurs contre une seule, précise l'entraîneur des Expos, Alexandre Messier. Samuel Ouellet était le lanceur partant et il a bien fait. J'ai pris la relève à la dernière manche, mais les erreurs en cinquième ont coûté deux points. Il faut aussi avouer que la pluie a nui aux joueurs en défensive. Luis Argumedes a d'ailleurs échappé un ballon à cause des conditions difficiles. »

Après avoir pris les devants dès le début du match, les Brewers ont profité de quelques buts sur balle et des mauvais jeux défensifs de l'adversaire pour marquer deux points en fin de partie.

Les Expos n'ont franchi le marbre qu'en cinquième manche également malgré les cinq coups sûrs effectués.

Cette défaite confère le septième rang aux Sherbrookois, eux qui possèdent un dossier de trois victoires et quatre revers.

Un protêt contre les Expos

Le Big Bill a déposé un protêt à la suite de sa défaite de 13 à 3 contre les Expos, accusant ces derniers d'avoir aligné un joueur inadmissible vendredi à Coaticook.

Puisque la recrue de 21 ans Alixander Jesus Hernandez n'est pas âgé de 22 ans et plus et qu'il n'était pas affilié à un club junior du Québec, le nouveau venu des Expos ne pouvait disputer la rencontre de vendredi.

Les Expos ont finalement perdu par défaut et la victoire s'est ajoutée au dossier du Big Bill.

« Je trouve ça dommage de voir le Big Bill tenter de gagner en utilisant ce moyen, sachant que le jeune Alixander Hernandez n'a pas été un facteur dans notre victoire de vendredi. Alixander peut maintenant jouer pour nous puisqu'il est maintenant affilié au junior AA de Sherbrooke », informe Alexandre Messier, tout de même fier du travail de ses joueurs après sept parties.

Les Sherbrookois pourront se reprendre dès jeudi soir en recevant le Cactus de Victoriaville à 20 h au stade Amédée-Roy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer