Les Cantonniers ne voleront pas la vedette

COMMENTAIRE / Les Cantonniers de Magog ne voleront pas la vedette en fin de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) COMMENTAIRE / Les Cantonniers de Magog ne voleront pas la vedette en fin de semaine à Charlottetown à l'occasion du repêchage de la LHJMQ.

Votre première question est probablement déjà prête : comment peut-il en être ainsi quand on pense que la troupe de Félix Potvin a connu un parcours qui s'est arrêté en finale cette année dans la Ligue midget AAA du Québec?

Fort simple! Tout d'abord, pas moins de neuf joueurs de l'édition 2015-2016 appartiennent déjà à des formations du circuit Courteau : le gardien Alex D'Orio (Saint John), les défenseurs Sacha Roy (Cape Breton), Daniel Brassard (Rimouski) et Alexis Sansfaçon (Cape Breton), ainsi que les attaquants Christopher Benoît (Baie-Comeau), Jakob Breault (Shawinigan), Tristan Belliveau (Gatineau), Tristan Kleine-Fournier (Sherbrooke) et Félix Meunier (Victoriaville).

Cela fait donc du gardien Justin Blanchette, des défenseurs Marko Puketa, Yann-Félix Lapointe, Isaak Châteauneuf, ainsi que des joueurs d'avant Olivier Mathieu, Jordan Chabot, Jacob Sinclair, Antoine Demers, Hugo Lamarche, Tristan Gagnon et Alexandre Couture les seuls représentants des Cantonniers admissibles au repêchage de samedi. 11 porte-couleurs magogois au total et déjà deux d'entre eux, Antoine Demers et Tristan Gagnon, ont laissé savoir qu'ils se dirigeaient vers le collégial. Remarquez que cela ne signifie pas qu'une équipe ne les sélectionnera pas dans l'espoir de les faire changer d'idée à moyen terme.

Selon le Centre de soutien au repêchage (CSR) de la LHJMQ, Mathieu et Blanchette risquent d'être les deux seuls Cantonniers qui entendront leur nom dans les premières rondes. Les autres seraient des choix tardifs.

Il y a un an, le repêchage de la LHJMQ avait été particulièrement fructueux pour les Cantonniers alors que pas moins de sept joueurs avaient été réclamés seulement dans les cinq premières rondes. Les joueurs en question étaient Alex D'Orio et Alex-Olivier Voyer au premier tour de table, Nicolas Guay en deuxième ronde, Sacha Roy et Alexis Sansfaçon en troisième ronde, Zachary Lavigne en quatrième ronde et Christopher Benoît en cinquième ronde.

Estacades

Selon les territoires administratifs de Hockey Québec, la région des Bois-Francs fait partie du territoire de Hockey Estrie. Sauf qu'au midget AAA, les hockeyeurs des Bois-Francs sont dirigés vers les Estacades de Trois-Rivières.

Il se trouve justement que deux produits des Estacades pourraient être les premiers joueurs issus du territoire estrien à être sélectionnés samedi, avant même un premier Cantonnier. Il s'agit des attaquants de 15 ans Cédric Desruisseaux de Warwick et Shawn Élément de Victoriaville. Selon le CSR, les deux porte-couleurs des Estacades sont des espoirs de fin de première ronde.

Jean-François Grégoire devra faire ses preuves

Les portes se ferment sur le Sherbrookois Jean-François Grégoire maintenant que les Voltigeurs de Drummondville lui ont indiqué que ses services n'étaient pas retenus au sein de leur personnel d'entraîneurs. Qu'on le veuille ou non, Grégoire n'est pas un gros nom dans la LHJMQ et il devra aller faire ses preuves comme entraîneur-chef dans le midget AAA. C'est à ce niveau qu'un entraîneur gagne le respect des hommes de hockey de la LHJMQ.

Oublions ça à Magog où Félix Potvin est bien en selle. Aux dernières nouvelles, Rivière-du-Loup, le Séminaire St-François et maintenant Châteauguay étaient à la recherche d'un nouvel entraîneur-chef. À moins que le gars préfère demeurer dans le junior majeur, même dans un rôle effacé d'adjoint. On verra ce que l'avenir réserve au père de Jérémy et Thomas Grégoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer