La persévérance, une preuve d'excellence

Ariane Moquin, du Séminaire de Sherbrooke, et Jimy... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Ariane Moquin, du Séminaire de Sherbrooke, et Jimy Ntibatumakamwe, de l'École secondaire internationale du Phare, sont lauréats du prix d'élève athlète ayant démontré une persévérance académique et sportive lors du gala d'excellence du RSEQ des Cantons-de-l'Est.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(SHERBROOKE) Même si le parcours académique d'Ariane Moquin et de Jimy Ntibatumakamwe n'a pas toujours été évident, ces deux adolescents ne se sont pas découragés et ont su faire preuve d'une persévérance exemplaire, dans le sport comme dans l'ensemble de leurs cours.

Même si elle s'est blessée à quelques reprises, Ariane, pour qui l'esprit d'équipe est très important, s'est toujours présentée aux pratiques de son équipe. « C'est pour soutenir les filles », dit l'élève du Séminaire de Sherbrooke, en soulignant qu'il n'était pas envisageable de s'absenter des entraînements. Maintenant en troisième secondaire, la jeune volleyeuse ne cesse d'épater ses entraîneurs et coéquipières par sa détermination et son attitude positive, qualités qui lui permettent d'être un atout majeur à son équipe.

De son côté, Jimy a toujours été très assidu à ses entraînements également. Tout au long de ses cinq années au sein du programme de football des Patriotes de l'École secondaire internationale du Phare, il s'est acharné à surmonter les embûches qui lui bloquaient le chemin. Aujourd'hui, Jimy contribue au succès de son équipe par sa polyvalence.

Leur attitude leur a valu à tous deux d'obtenir le titre d'élève athlète ayant démontré une persévérance académique et sportive lors du dernier gala d'excellence annuel du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ) des Cantons-de-l'Est, pour qui la persévérance est une vertu.

Être assidu tant au sport que dans sa réussite scolaire

La rapidité d'apprentissage n'est pas donnée à tous, Ariane Moquin et Jimy Ntibatumakamwe en savent quelque chose. Malgré tout, ils ont su mettre les efforts nécessaires pour réussir. Vivant tous deux avec différents troubles d'apprentissage, ils doivent redoubler d'ardeur pour réussir à atteindre le niveau de la moyenne des étudiants de leur école respective.

Toutefois, ils ne se sont jamais découragés et ont su vivre des victoires personnelles dans le sport comme à l'école grâce à différents trucs qu'ils ont développés. Pour Ariane, c'est sa présence régulière aux séances de rattrapage sur l'heure du midi et même le soir. Depuis le début de son secondaire, les efforts ont porté fruit et Ariane ne fait qu'augmenter sa moyenne générale.

Jimy, lui, étudie dans une classe de communication, ce qui lui permet de développer ses compétences et de s'outiller adéquatement afin d'améliorer ses apprentissages. Vivant plusieurs difficultés au niveau académique, c'est le sport qui lui a donné le courage et l'envie de continuer à travailler fort pour réussir. Comme il le dit, « sans football, pas d'école pour moi ». C'est d'ailleurs sa passion pour le sport qui lui a permis s'améliorer grandement depuis sont entrée au secondaire.

Parmi les autres prix remis dans le cadre du gala du RSEQ des Cantons-de-l'Est, deux élèves aux implications impressionnantes ont été récompensés. Gracia Mampuya, du Collège du Sacré-Coeur, et Raphaël St-Jacques, de la Polyvalente Montignac, ont remporté le prix de l'élève athlète féminin et masculin ayant le mieux concilié le sport et les études. Malgré leurs diverses responsabilités scolaires, sportives et extrascolaires, ces deux finissants ont su s'impliquer à 100 % dans toutes leurs activités, même avec un horaire chargé.

Tous les lauréats du gala d'excellence des Cantons-de-l'Est se voient nommés comme finalistes pour le gala d'excellence provincial du RSEQ.

Lauréats gala excellence du RSEQ

Équipe par excellence évoluant dans une école de 700 élèves et moins

Les Panthères, Collège François-Delaplace

École ayant la meilleure initiative en éthique sportive

École secondaire du Triolet

Officiel ayant le plus contribué au développement de sa discipline en milieu étudiant

Jean Poirier, football

École secondaire ayant le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu

École secondaire du Triolet

Entraîneur féminine par excellence

Nathalie Boucher, École secondaire du Triolet

Entraîneur masculin par excellence

Pier-Luc Chiasson-Ricard, École secondaire du Triolet

Équipe « division 2 » par excellence au niveau secondaire

Le CSC, Collège du Sacré-Coeur en basketball juvénile féminin D2

Élève athlète féminine de niveau secondaire ayant démontré une persévérance académique et sportive

Ariane Moquin, Séminaire de Sherbrooke

Élève-athlète masculin de niveau secondaire ayant démontré une persévérance académique et sportive

Jimy Ntibatumakamwe, École secondaire internationale du Phare

Élève féminine de 6e année ayant le mieux concilié le sport et les études 

Shelley Hladin, École primaire Notre-Dame-de-Lorette

Élève masculin de 6e année ayant le mieux concilié le sport et les études

Vincent Alexander Lunn, Sherbrooke Elementary School

Élève de niveau secondaire ayant le plus contribué au développement de la vie sportive dans son institution en conciliant la réussite de ses études

Yoan David, École secondaire du Triolet

Élève athlète féminine de 5e secondaire ayant le mieux concilié le sport et les études

Gracia Mampuya, Collège du Sacré-Coeur

Élève athlète masculin de 5e secondaire ayant le mieux concilié le sport et les études

Raphaël St-Jacques, Polyvalente Montignac

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer