Pascal Plamondon aux portes de Rio

Pascal Plamondon participera bientôt à la plus grande... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Pascal Plamondon participera bientôt à la plus grande compétition de sa carrière étant donné l'enjeu qui s'y rattache.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pascal Plamondon aura bientôt son rêve au bout de ses bras. S'il réussit à soulever 157 kg à l'arraché et 190 à l'épaulé-jeté au championnat panaméricain, il obtiendra probablement la chance de participer aux Jeux olympiques d'été 2016.

Après des années de travail acharné, le Sherbrookois se trouve enfin aux portes de Rio. Et ce, quatre ans après avoir tenté sa chance pour les JO de Londres alors qu'il était encore d'âge junior.

« Ce sera ma deuxième tentative de participer aux Jeux olympiques et je crois sincèrement que cette fois, ce sera la bonne. Je partirai vers la Colombie le 10 juin dans le but d'aider le Canada à participer aux Jeux de Rio et d'être l'élu pour représenter mon pays », lance l'athlète de 23 ans.

Un seul billet de participation sera remis à un Canadien lors de ce championnat panaméricain si le Canada réussit à se classer grâce à la prestation de ses sept représentants chez les hommes. Celui qui aura le plus de chances de connaître du succès dans sa catégorie sera envoyé au Brésil. Et celui-là, c'est Pascal Plamondon chez les 85 kg.

« J'ai sincèrement de bonnes chances de me rendre à Rio. Je vise une charge cumulative de 345 kg. Je suis actuellement le premier sur la liste du Canada grâce à mon 4e rang du groupe C à Houston lors du Championnat du monde d'haltérophilie avec un total de 334 kg. »

Autre bonne nouvelle : Plamondon se sent en pleine forme.

« J'ai présentement aucune blessure. Ça va beaucoup mieux que l'an dernier de ce côté-là », précise le Sherbrookois.

Son entraîneur Gilles Poirier estime que son élève a tout pour réussir.

« À Houston, Pascal n'était pas à son meilleur, mais il n'a pas mal fait non plus, a confié l'entraîneur. Il s'agit de la dernière qualification olympique. S'il soulève 334 kg, ça pourrait être suffisant. Entre 340 et 345 kg, Pascal devrait accéder aux Jeux olympiques. »

Jérôme Boisclair aux Nationaux

De son côté, les chances de Jérôme Boisclair de participer aux Jeux olympiques demeurent plutôt minces. Le Sherbrookois devra avant tout prendre part au Championnat national ce week-end à Vancouver.

Son but : devenir champion national chez les 77 kg et moins.

Il sera également accompagné de Nicolas Viens (105 kg) et Mathieu Courchesne (85 kg).

Par la suite, Boisclair prendra également la direction de la Colombie, là où il tentera d'aider son bon ami Pascal Plamondon et le Canada d'obtenir leur place aux JO.

« Les résultats de chaque participant en Colombie auront un rôle à jouer dans la qualification du Canada et je suis confiant de voir Pascal devenir le candidat canadien, alors c'est une grande motivation pour moi. Je veux l'aider dans cette épreuve. »

Boisclair aura dans sa mire un poids de 295 kilos aux Nationaux.

« Si je soulève 300 kg, je serai très satisfait! » résume-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer