Les NACAC à portée de Maïté Bouchard

La Sherbrookoise Maïté Bouchard est à quelques centièmes... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La Sherbrookoise Maïté Bouchard est à quelques centièmes de secondes d'une qualification au sein de l'équipe U23 d'Athlétisme Canada en vue d'une participation au 800 m pour les NACAC.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Forte d'un camp préparatoire plus que positif disputé en Californie, la Sherbrookoise Maïté Bouchard est plus près que jamais de son objectif de participer à l'importante compétition d'athlétisme NACAC (North America Central America Caribbean Association), disputée à San Salvadore, en juillet prochain.

Bouchard a réalisé un très intéressant temps de 2:06:67 secondes au 800 m lors de la compétition Oxy Invite, à Irvin en Californie, soit quelque 67 centièmes de secondes en deçà du standard requis pour participer aux NACAC avec la formation canadienne U23 d'Athlétisme Canada.

Bouchard avait d'abord été invitée à un camp d'Athlétisme Canada, prévu à Flagstaff en Arizona, début avril. Mais ce camp était incompatible avec ses études au doctorat en médecine.

« J'ai fait quelques démarches auprès de l'entraîneur du Club d'athlétisme de Toronto et j'ai réussi à me trouver une place à un autre camp d'entraînement qui se déroulait à Long Beach, en Californie. Je tenais absolument à participer à un camp de la sorte afin de bien préparer ma saison extérieure. Le calibre est aussi excellent, meilleur que ce que je pourrais trouver ici. Au Québec, ça s'en vient, mais ce n'est pas la même chose. »

Maïté Bouchard a donc participé à deux compétitions en Californie; si elle n'avait pas d'attentes particulières pour la première - « c'était le lendemain de mon arrivée, disons qu'avec le décalage horaire, ma préparation n'était pas optimale » -, elle fut assez satisfaite de la deuxième.

Elle a en effet terminé au 14e rang d'un peloton relevé, stoppant le chrono à seulement six dixièmes de sa meilleure performance à vie sur 800 m. « C'est vraiment très satisfaisant, car on est seulement au début de la saison. »

Bouchard a donc jusqu'au 26 juin pour atteindre le standard nécessaire afin de participer aux NACAC.

« C'est mon objectif à court terme, le standard est de 2:06:00 secondes et j'aurai quelques chances de l'obtenir d'ici là. »

Une année sabbatique?

Bouchard pense sérieusement à faire une pause dans ses études afin d'attaquer de front une saison 2017 remplie de défis.

« Je prendrais une sabbatique effective dès janvier 2017 afin de maximiser ma préparation et faire plusieurs compétitions. J'aimerais me qualifier pour les Jeux du Canada, à Winnipeg et les Jeux de la Francophonie, qui seront présentés en Côte d'Ivoire. Et si tout va bien, j'aimerais aussi me classer pour les Championnats mondiaux universitaires FISU, à la fin août, à Taipei, en Chine. Ce sera donc une très grosse année! »

La Sherbrookoise est entraînée par Simon Croteau, du Club d'athlétisme de Sherbrooke. C'est aussi lui qui supervise son entraînement lorsqu'elle porte les couleurs de l'équipe d'athlétisme du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

Bouchard faisait entre autres partie du relais féminin 4X400m qui a remporté l'or aux derniers championnats canadiens universitaires, en mars à l'Université York.

« Ce fut une expérience incroyable, on s'est données à fond. On savait qu'on avait des chances de faire un podium, même si je crois, chacune des filles pensait en elle-même à l'or. Et c'est ce qui est arrivé. »

Le relais féminin remportait ainsi la première médaille d'or de l'histoire du programme sherbrookois. Il était formé de Sabrina Néron, Maïté Bouchard, Alexia Mahlig et Marie-Ève Jacques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer