Le Rouge et Or vole la vedette

Premier choix des Alouettes et deuxième au total,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Premier choix des Alouettes et deuxième au total, Philippe Gagnon est un solide gaillard de six pieds quatre pouces et 311 livres qui a évolué à la position de garde gauche l'année dernière avec le Rouge et Or de l'Université Laval.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

La ligne à l'attaque du Rouge et Or de l'Université Laval a attiré l'attention des directeurs généraux de la Ligue canadienne de football, dont celui des Alouettes de Montréal.

La formation de Québec a volé la vedette lors du premier tour du repêchage de la LCF mardi, alors que trois membres de sa ligne offensive ont été sélectionnés parmi les sept premiers.

Jim Popp a été le premier à se tourner vers le Rouge et Or en optant pour Philippe Gagnon avec le deuxième choix, immédiatement après le Canadien Josiah St. John, un autre joueur de ligne offensive, choisi par les Roughriders de la Saskatchewan.

Originaire de L'Ancienne-Lorette, Gagnon est un solide gaillard de six pieds quatre pouces et 311 livres qui a évolué à la position de garde gauche l'année dernière.

Gagnon a été nommé sur l'équipe d'étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec ainsi que sur la deuxième équipe du Sport interuniversitaire canadien en 2014 et en 2015. En 2012 et 2013, il a aidé le Rouge et Or à remporter la Coupe Vanier.

« Ç'a été une surprise, a déclaré Gagnon lors d'une conférence téléphonique quelques instants après la conclusion du premier tour. Je savais que les Alouettes avaient de l'intérêt pour moi, mais ils n'ont pas dévoilé leur plan. Je n'avais aucune attente et je ne savais pas à quel moment mon nom allait sortir. C'est une belle surprise, surtout d'avoir été choisi par la seule équipe du Québec. J'ai regardé jouer les Alouettes quand j'étais plus jeune et c'est un peu un rêve qui se concrétise. »

Gagnon a bien l'intention de s'imposer pendant le prochain camp d'entraînement.

« Je n'ai pas l'intention de jouer les touristes au camp d'entraînement. J'ai toujours eu plus de plaisir à jouer au football qu'à regarder les matchs sur les lignes de côté. Je veux gagner un poste et faire ma marque le plus vite possible. »

Son coéquipier Charles Vaillancourt, de Coaticook, a ensuite été sélectionné par les Lions de la Colombie-Britannique au cinquième rang.

Le Rouge et Or a complété ce tour du chapeau hors de l'ordinaire quand Jason Lauzon-Séguin a été le choix du Rouge et Noir d'Ottawa au septième rang.

« Je suis très content que mes deux coéquipiers aient été sélectionnés au premier tour. Ce sont deux excellents joueurs, mais aussi deux excellentes personnes », a mentionné Gagnon.

Ce n'est que la deuxième fois dans l'histoire de la LCF qu'une équipe universitaire voit trois de ses joueurs repêchés en première ronde. Les Dinos de l'Université de Calgary avaient réalisé l'exploit en 2013.

Et ça ne s'est pas arrêté là. Quatre autres représentants du Rouge et Or ont trouvé preneurs lors des quatrième et cinquième rondes, soit le secondeur Shane Gauthier (4e ronde, Winnipeg), le demi défensif Jean-Philippe Bolduc (5e, Calgary), l'ailier espacé Félix Faubert-Lussier (5e, Hamilton) et le secondeur Pierre-Luc Caron (5e, Calgary).

Le secondeur Guillaume Tremblay-Lebel a complété cette faste soirée pour le Rouge et Or, alors que le Rouge et Noir en a fait l'avant-dernier choix du repêchage et le 69e au total.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer