• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Défaite de 12-3 d'entrée de jeu pour les Expos de Sherbrooke 

Défaite de 12-3 d'entrée de jeu pour les Expos de Sherbrooke

Le lanceur Marc-André Major effectuait un retour au... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Le lanceur Marc-André Major effectuait un retour au jeu samedi sur le monticule du stade Amédée-Roy. Le lanceur a toutefois été malmené. Sur la séquence, il retire cependant le coureur de Saint-Jérôme grâce à un relais précis vers Eddie Lantigua, de retour encore cette saison dans l'uniforme sherbrookois.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une défaite lors d'un match inaugural de la saison locale, ce n'est jamais l'idéal. Surtout quand le pointage est de 12 à 3. Les Expos ont vu le Royal Lepage Plus de Saint-Jérôme leur servir toute une correction samedi après-midi. Mais pas question de s'en faire aussi rapidement.

« C'est malheureux, mais c'est juste le premier match et il ne faut pas être stressés avec ça. Il nous manquait quelques joueurs importants en plus. La glace est brisée maintenant! » affirme le receveur Kevin Young.

Les 417 spectateurs présents au stade Amédée-Roy ont vu les gros cogneurs de Saint-Jérôme frapper presque chaque balle lancée par les artilleurs sherbrookois.

« Les points, ce n'est pas grave aujourd'hui, admet l'entraîneur des Expos, Alexandre Messier. Le pointage ne reflète pas du tout l'allure du match. On a fait cinq ou six erreurs et après, on a perdu notre concentration. Je tenais à voir tous les joueurs sur le terrain pour mieux analyser mes gars, surtout lorsque la victoire était hors de portée. Voilà pourquoi on a effectué une bonne rotation jusqu'à la fin. »

« Les lanceurs n'ont pas nécessairement mal lancé, ajoute l'instructeur. Marc-André Major effectuait un retour au jeu après deux ou trois ans d'absence. C'était plus difficile, mais il a repris confiance en lui par la suite. »

Il s'agissait d'ailleurs de la première rencontre dans l'uniforme des Expos pour l'entraîneur.

« Alexandre prend le baseball à coeur et c'est plaisant de voir qu'il s'investit autant. C'est un vrai entraîneur et il est passionné », constate le receveur Kevin Young.

La grande étoile de la rencontre? L'artilleur Étienne Blanchette du Royal Lepage Plus. En plus d'avoir obtenu sa première victoire de la saison, il a lancé durant cinq manches, accordant un point non mérité et retirant trois frappeurs au bâton. Blanchette a également produit quatre points dans le match.

Trop d'erreurs

Comme l'an dernier, les erreurs en défensive ont fait mal aux Expos.

« On a un bon club sur papier, estime Young. Il nous reste à travailler fort et à demeurer constants en jouant en équipe. On a raté beaucoup de jeux de routine encore aujourd'hui et c'était notre problème l'an dernier. Il faudra limiter les erreurs, mieux effectuer nos relais et attraper la balle dans les moments importants. Tout le monde a joué dans un haut niveau au baseball. On sait tous ce qu'il faut faire pour gagner. »

Douglas Toro, Issael Gonzalez, Luis Argumedes et Alberto Rodriguez, quatre joueurs importants chez les Expos, manquaient à l'appel samedi.

« La majorité des gars devront être de retour le week-end prochain, assure Messier. L'important, c'est de garder notre positivisme. On a encore 31 matchs à jouer en plus des séries. Le prochain sera d'ailleurs très excitant. Un duel face au Big Bill de Coaticook, c'est toujours spécial. »

Cette rencontre aura lieu à 20 h au stade Amédée-Roy. Pendant ce temps, les Capitales de Québec disputeront une partie préparatoire à Coaticook contre les Champions d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer