• La Tribune > 
  • Sports 
  • > CourirEnEstrie attire autour de 5000 coureurs par année 

CourirEnEstrie attire autour de 5000 coureurs par année

Patrick Mahony...

Agrandir

Patrick Mahony

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La cinquième saison du circuit CourirEnEstrie prendra son envol ce dimanche 8 mai avec le Demi-marathon de la fête des Mères à North Hatley. Fidèle à son habitude, Patrick Mahony, directeur du circuit, a privilégié la plupart du temps des petites localités qui se partageront les cinq courses de la saison 2016.

Après North Hatley dimanche, le circuit CourirEnEstrie passera par le Demi-marathon de Coaticook le 31 juillet, le Défi des collines de Sainte-Catherine-de-Hatley le 4 septembre, le Défi Adapte-Ta-Course d'Ayer's Cliff le 18 septembre et le Marathon de Magog le 30 octobre.

« Plusieurs des parcours que je propose sont difficiles et souvent les coureurs me racontent que c'est leur plus gros défi de la saison. Mais ils sont tous contents de découvrir ou redécouvrir des coins exceptionnels de notre belle région, un régal pour leurs yeux », fait valoir Mahony.

Selon ce dernier, même le contact avec les bénévoles est différent.

« Prenez le Défi des collines à Sain-te-Catherine-de-Hatley où les coureurs tripent avec les bénévoles. Il y a des liens qui se créent entre les bénévoles et les coureurs et pour plusieurs c'est ce qui les incite à revenir. C'est magique ce qui se produit dans les petites municipalités », souligne Patrick Mahony qui se dit très reconnaissant envers les bénévoles qui s'associent à ses événements.

« J'en connais qui se lèvent au beau milieu de la nuit pour simplement permettre aux coureurs de pratiquer leur activité préférée. Tout ce qu'ils veulent, c'est rendre service et agrémenter le passage des coureurs dans leur localité. Sans les bénévoles, CourirEnEstrie n'existerait pas. »

UN SENS À LA COURSE À PIED

« Faire courir les gens, c'est une chose, mais donner un sens à cette pratique, c'est encore mieux et beaucoup plus valorisant. C'est pour cette raison que j'associe des causes à chacune de mes courses. Il faut redonner à la communauté. Depuis la première année, CourirEnEstrie a remis plus de 70 000 $ à des organismes de Magog et Sherbrooke. On a également développé un partenariat avec la Banque Alimentaire Memphrémagog », affirme Mahony.

En ce sens, une bonne participation des coureurs est toujours souhaitable et selon Mahony, CourirEnEstrie attire autour de 5000 coureurs et coureuses annuellement. « Cependant, je précise que je ne carbure plus aux records de participation. Oui à la croissance, mais oui aussi à l'expérience que tu offres aux athlètes. Ils doivent ressentir quelque chose de spécial avant, pendant et après la course. »

En terminant, mentionnons que CourirEnEstrie a aussi lancé une nouvelle application gratuite appelée Je cours pour Android sur Google Play. « Ça va devenir une plaque tournante de la course à pied au Québec », soutient Mahony.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer