L'année des Expos ?

Le nouvel entraîneur des Expos de Sherbrooke, Alexandre... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Le nouvel entraîneur des Expos de Sherbrooke, Alexandre Messier et le propriétaire des Expos, François Lécuyer, accompagnés de la mascotte Expouff, estiment que l'année 2016 sera la bonne pour leur équipe.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Avec seulement neuf équipes dans la Ligue de baseball majeur du Québec, une parité s'est installée dans le circuit. Même si les Blue Sox de Thetford Mines ont remporté les quatre derniers championnats, les Expos de Sherbrooke n'étaient qu'à deux retraits de les éliminer la saison dernière. Cette fois, ce sera la bonne : les Expos espèrent enfin remporter les grands honneurs en 2016.

« Il n'y a peut-être que les Cascades de Shawinigan qui pourraient connaître plus de difficulté, souligne le propriétaire François Lécuyer. Sinon, les huit autres équipes ont une chance de gagner le championnat cette saison. Pour y arriver, les gars devront offrir un meilleur jeu collectif. Quand les Blue Sox prennent leur élan en séries, ils sont difficiles à arrêter. Ils s'appliquent sur chaque séquence et font attention aux détails. Il faudra donc faire pareil ou mieux encore. Et cette saison, tout passera par la défensive. »

Selon lui, le niveau de jeu du circuit a été rehaussé lorsque la ligue est passée de onze à neuf organisations.

« Le calibre est de plus en plus fort. Il suffit de comparer le circuit actuel à celui d'il y a quatre ou cinq ans pour se rendre compte que c'est le jour et la nuit. On s'approche franchement du calibre professionnel », estime Lécuyer.

En 2015, les Expos représentaient la meilleure offensive du circuit. Malgré les absences répétées de quelques artilleurs, la rotation de lanceurs a livré la marchandise. La faiblesse des Sherbrookois? La défensive.

« On avait de belles attentes et sur papier, on devait être forts. On a produit en moyenne 6,5 points par match en 2015, mais on était incapables de gagner certaines parties à cause des erreurs en défensive. Les gars sont spectaculaires à l'avant-champ. C'est donc normal de faire des erreurs à l'occasion, mais il faudra en faire beaucoup moins», ajoute le propriétaire du club.

Pas moins de huit joueurs ont frappé pour une moyenne de plus de .300. Douglas Toro été le meilleur avec une moyenne de .454 et sera de retour dans l'alignement, tout comme le gros cogneur Eddie Lantigua.

« Malgré tout, on n'a même pas joué pour .500 la saison dernière! » clame Lécuyer.

Les spectateurs pourront donc une fois de plus compter sur une offensive fracassante cet été.

« On veut brasser la cabane dans le stade Amédée-Roy et offrir tout un spectacle offensif à nos partisans, tout en demeurant efficaces en défensive », répète le propriétaire.

Notons que le match d'ouverture aura lieu le samedi 7 mai à 14 h au stade Amédée-Roy contre Saint-Jérôme.

Le règne d'Alexandre Messier

Après Steve Oleschuk et Issael Gonzalez, les Expos misent sur un nouvel entraîneur, Alexandre Messier. Son mandat? Motiver les troupes, lancer parfois en relève et aussi, s'assurer d'une présence régulière de tous ses joueurs. Un énorme défi quand on sait que les absences répétées des membres provenant de l'extérieur sont devenues une lacune chez les Sherbrookois.

« Ce n'est pas toujours évident de piloter une équipe senior, admet le gérant des Expos. Les joueurs ont leur travail, leur famille et doivent parfois faire beaucoup de route pour jouer une seule partie. Mais on est chanceux de pouvoir compter sur une équipe avec autant de talent. Les gars ne sont pas tous de Sherbrooke, mais François réussit toujours à attirer d'excellents athlètes provenant de l'extérieur. Cette saison, on aura d'ailleurs un joueur qui a joué pour un collège dans le Maine, un autre qui a joué à Oklahoma et un autre au Texas entre autres, ce qui donnera un bon spectacle. »

Messier n'a qu'un objectif en tête : gagner le championnat.

« On ne peut pas viser autre chose! » précise-t-il.

De nouveaux membres

Tel qu'annoncé plus tôt cette semaine dans La Tribune, l'Américain Alberto Rodriguez se joint aux Expos cette année et améliorera le jeu défensif à l'avant-champ des Expos.

Le lanceur droitier Guillaume Leblanc s'ajoute aussi à la rotation.

David Marois amènera pour sa part de la profondeur au poste de receveur, puisque Kevin Young aura d'autres obligations cet été.

Et finalement, l'ancien espoir des Blue Jays Kevin Denis-Fortier rendra l'offensive des Expos encore plus redoutable.

« On n'a pas connu un si bon repêchage cette saison, mais la prochaine séance sera très intéressante puisqu'on aura au moins deux choix de première ronde, dont probablement la toute première sélection étant donné que notre organisation détient le premier choix de Shawinigan », rappelle François Lécuyer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer