Une croix sur Rio 2016 pour Medjugorac et Naisby

Le joueur de tennis de table Marko Medjugorac... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le joueur de tennis de table Marko Medjugorac doit mettre en veilleuse son rêve de participer un jour aux Jeux olympiques.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux athlètes d'ici voient leur rêve de participer aux Jeux olympiques de Rio 2016 partir en fumée. Le nageur Jonathan Naisby et le joueur de tennis de table Marko Medjugorac n'ont pu obtenir leur billet pour le Brésil après avoir raté leur qualification olympique.

Le défi était énorme pour Medjugorac. Dès son premier match des essais olympiques présentés du 8 au 10 avril à Markham en Ontario, le Sherbrookois devait affronter le numéro 1 du tournoi, Eugene Wang, 67e meilleur joueur au monde.

« Eugene Wang est une coche au-dessus de tout le monde et puisque j'étais quand même assez bas dans le classement, j'ai dû me mesurer à lui dès le départ. Je ne pouvais pas faire d'erreur contre lui. À ma deuxième partie du tournoi, j'ai perdu contre Sharon Alguetti même si je l'ai dominé pendant toute la rencontre. J'ai d'ailleurs des regrets pour ce match. À mon troisième et dernier affrontement, l'Américain Timothy Wang m'a aussi battu. C'était ma première tentative de qualification nord-américaine et plusieurs participants se préparaient depuis bien plus longtemps que moi pour les Jeux de Rio. »

Pour lui, il ne s'agit toutefois pas d'une grande déception :

« Si j'avais été capable de me qualifier pour les prochains JO, j'aurais été le premier surpris. Je n'ai que 19 ans et j'ai même encore beaucoup de croûtes à manger pour réussir à participer aux Jeux de 2020. D'ailleurs, c'est encore loin pour moi. »

Son but d'ici quatre ans? Poursuivre sa progression.

« Dans deux semaines, je participerai au championnat provincial et ensuite, je crois bien me rendre en Belgique afin de m'entraîner avec l'équipe nationale pendant un mois. J'espère ensuite signer avec un club professionnel et monter dans le classement. On verra par la suite où je suis rendu dans mon cheminement et si j'ai des chances pour les JO de 2020 » , résume Marko Medjugorac.

Naisby rate son coup

Le nageur Jonathan Naisby devra lui aussi patienter avant de vivre une première expérience aux Jeux olympiques. Lors des essais qui avaient lui à Toronto du 6 au 10 avril, Naisby a terminé au 8e rang à la finale B du 100 m brasse, ce qui lui a valu le 14e rang au Canada.

Au 200 m brasse, le Sherbrookois a raté de peu la finale et a terminé en 22e position. Finalement, au 100 m libre, son temps de 52,50 secondes n'a pas été assez rapide pour lui permettre d'être du rendez-vous à Rio.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer