Du motocross de haute voltige au stade de l'UdeS

Le stade extérieur de l'Université de Sherbrooke accueillera... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le stade extérieur de l'Université de Sherbrooke accueillera le 13 août la tournée Nitro Circus, spécialisée en cascades de haute voltige réalisées entre autres en motocross.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le temps d'une soirée, le terrain de gazon naturel du Stade de l'Université de Sherbrooke et son équipe de football universitaire cèderont le pas au passage de la tournée Nitro Circus et ses cascades de haute voltige en motocross.

La tournée itinérante américaine, qui met en vedette des pilotes principalement issus du monde des X-Games, promène son spectacle un peu partout dans le monde depuis 2010.

À l'origine, il s'agissait une série télévisuelle diffusée sur les ondes de la chaîne musicale américaine MTV.

Et en 2016, seules deux villes du Québec seront visitées par le Nitro Circus; Chicoutimi le vendredi 12 août et Sherbrooke le lendemain.

Un gazon entretenu

Et habituellement, ces spectacles se déroulent à l'intérieur. Pas cette fois, puisque les buttes et accessoires de saut de ces acrobates motorisés seront installés directement sur le gazon du stade.

Un gazon entretenu avec soin par le personnel de l'Université.

« C'était notre principale préoccupation, si leurs installations allaient briser notre terrain. L'organisation nous a rapidement rassurés en nous montrant le vidéo de tout le travail technique fait pour l'installation et le retrait de leurs modules.»

«C'est vraiment impressionnant! C'est comme une scène installée sur une surface glacée, par exemple. En moins de 24 heures, ils auront installé leur scène, fait le spectacle et démonter le tout avant de repartir», a indiqué Jean-François Levac, contremaître aux installations sportives au Centre sportif de l'Université de Sherbrooke.

Le Nitro Circus s'occupe de tout : l'installation, la vente de billets, qui se détaillent de 48 $ à plus de 100 $.

« On leur loue le stade, on s'occupe des services et de la sécurité et c'est tout. La gestion du stade se fait en cogestion entre l'Université et la ville, on partage les coûts d'opération et les profits. C'est donc une situation gagnante pour tout le monde. »

Travis Pastrana, Josh Sheehan et Cam Sinclair sont parmi les vedettes qui feront des cascades en BMX, en tricycle géant, en planches à roulettes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer