Une septième place pour Diane Roy

L'Américaine Tatyana McFadden a ajouté un quatrième titre... (The Associated Press)

Agrandir

L'Américaine Tatyana McFadden a ajouté un quatrième titre à son palmarès du Marathon de Boston en complétant le parcours en 1 heure, 42 minutes et 16 secondes.

The Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Sherbrookoise Diane Roy a complété sa participation au marathon de Boston de lundi en septième position, à 14 minutes de la gagnante, l'Américaine Tatyana McFadden.

Cette dernière a remporté l'épreuve féminine en fauteuil roulant pour la quatrième année de suite, cette fois avec un temps de 1 heure 42 minutes et 16 secondes. La Suisse Manuela Schar s'est classée deuxième (1 h 43 min 30 s) et la Japonaise Wakako Tsuchida a fini troisième (1 h 43 min 34 s).

Roy a quant à elle obtenu un chrono de 1 min 56 s min 20 s, concluant au milieu du peloton de 15 femmes.

« Ç'a été difficile parce que nous avons eu un vent de face tout le long. À Boston, il y a toujours du vent, de face ou de dos. Cette fois, c'était de face », a précisé Roy, qui estimait à une dizaine de minutes le retard accumulé en comparaison des temps des années antérieures.

Si la Sherbrookoise s'est montrée un peu déçue de son chrono, elle était satisfaite de son classement. « Je suis vraiment contente de ma septième place. Le calibre était fort et c'est mon premier marathon où j'étais vraiment préparée depuis mon retour. Il y a beaucoup de cotes ici et je n'ai jamais été une super grimpeuse. »

Maman depuis l'hiver 2015, Roy a disputé les marathons de Chicago et de New York l'automne dernier, avant d'augmenter la cadence à l'entraînement en passant les deux derniers mois en Floride.

« J'aurais aimé faire un meilleur temps, mais on ne choisit pas les conditions des courses », a convenu celle qui prendra part au marathon de Londres dimanche.

« J'espère faire aussi bien, ou mieux, en terme de positionnement. Mais ce ne sera pas facile, le calibre est fort. »

Chez les hommes, Marcel Hug a défendu avec succès son titre de 2015. Il l'a emporté en 1 h 24 min 6 s, devançant respectivement au sprint le Sud-Africain Ernst Van Dyk et l'Australien Kurt Fearnley.

L'Ontarien Josh Cassidy a terminé 11e (1 h 36 min 59 s) et Michel Filteau, de Saint-Jean-Baptiste, a pris le 18e échelon (1 h 45 min 11 s). Avec Sportcom

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer