Un dernier tour d'horizon

C'est ce lundi 18 avril que les Lions... (Archives, La Tribune)

Agrandir

C'est ce lundi 18 avril que les Lions du Lac St-Louis, tombeurs des Cantonniers de Magog en finale de la Ligue midget AAA du Québec, disputeront leur premier match à la Coupe Telus, emblème du championnat national midget.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) C'est ce lundi 18 avril que les Lions du Lac St-Louis, tombeurs des Cantonniers de Magog en finale de la Ligue midget AAA du Québec, disputeront leur premier match à la Coupe Telus, emblème du championnat national midget. Les représentants du Québec ont-ils des chances de ramener le gros trophée dans leurs valises? Tout dépendra de leur gardien Sandro Silvestre, qui n'a certainement pas été le meilleur des Lions en finale contre Magog. D'ailleurs, j'ai été très étonné qu'il hérite du trophée Patrick-Roy remis au joueur défensif par excellence des séries. Personnellement, mon vote aurait été au défenseur Jeremie Bucheler, un colosse de 15 ans de 6 pieds 3 pouces et 180 lb, qui a amassé 14 points en 17 parties éliminatoires. Faut dire que je n'ai vu aucun match des Lions dans leurs séries précédentes, ce qui peut fausser mon évaluation, j'en conviens.

Les dirigeants de la Ligue midget AAA ont dévoilé l'identité des joueurs et entraîneurs mis en nomination dans les différentes catégories à un mois du Brunch des champions. Félix Potvin sauve l'honneur des Cantonniers sur le plan individuel en étant dans la course pour le titre de l'entraîneur de l'année. Martin Cadorette, des Gaulois d'Antoine-Girouard, et Steve Thériault, des Élites de Jonquière, sont les deux autres entraîneurs en nomination. Considérant la saison du tonnerre des Élites, Steve Thériault doit certainement être établi comme le favori. Les Cantonniers, au même titre que Jonquière et le Séminaire St-François, sont également en nomination pour le prix décerné à l'organisation de l'année.

///

Chaque équipe devait aussi faire connaître les joueurs qui les représenteront dans les catégories suivantes. Les candidats de la formation magogoise dans ces différentes catégories sont : Alex D'Orio (pour le classement des trois étoiles en saison), Jakob Breault (pour la 4e étoile et aussi pour le joueur le plus gentilhomme), Tristan Kleine-Fournier (pour le meilleur joueur-étudiant), Alexis Sansfaçon (pour la meilleure amélioration scolaire) et Jordan Chabot (pour l'engagement social).

///

Parmi les porte-couleurs des Cantonniers qui n'appartiennent à aucune équipe de la LHJMQ, Antoine Demers, Tristan Gagnon et le gardien Justin Blanchette sont certainement ceux qui ont gagné le plus de points aux yeux des dépisteurs de la LHJMQ au cours des dernières séries. En même temps, peut-on parler de déception dans le camp magogois durant ces dernières séries? Pas du tout en ce qui me concerne.

///

En prévision du prochain repêchage de la LHJMQ, il ne fait plus de doute que l'attaquant Gabriel Fortier et Jeremie Bucheler, des Lions du Lac St-Louis, le gardien Olivier Rodrigue, des Élites de Jonquière, et Benoît-Olivier Groulx, un joueur d'avant de l'Intrépide de Gatineau et fils de Benoît Groulx, entraîneur des Olympiques de Gatineau de la LHJMQ, seront les joueurs du Québec les plus convoités, pas nécessairement dans cet ordre. Il faut savoir que les joueurs du Lac St-Louis ont souvent l'habitude de tourner le dos à la LHJMQ en optant pour les rangs universitaires américains.

///

La question qui brûle les lèvres. Les Cantonniers devront-ils patienter une autre quinzaine d'années avant de retourner en finale du circuit Denis Baillargé? Avec le talent qui pointe à l'horizon dans les rangs pee-wee et bantam, j'en doute.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer