Et la Coupe Stanley va à...

La grande valse du printemps est commencée. Et qui dit séries éliminatoires de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La grande valse du printemps est commencée. Et qui dit séries éliminatoires de la LNH dit aussi prédictions. Qui lèvera le trophée tant convoité? Qui sera le joueur le plus utile à son équipe en séries éliminatoires? Faites comme nos experts en osant vous mouiller et comparez vos prédictions avec celles de nos journalistes et des professionnels du hockey.

Sébastien Lajoie

Directeur des sports à La Tribune

Gagnant de la coupe Stanley: Kings de Los Angeles

Récipiendaire du Conn Smythe: Jonathan Quick

En début de saison, je favorisais une grande finale opposant les Ducks d'Anaheim aux Capitals de Washington. Si le scénario s'avère toujours possible, le rendement en dents de scie des Ducks, et leur situation devant le filet, me font hésiter grandement. J'avoue n'avoir pas grands arguments convaincants pour prédire des malheurs aux Capitals, si ce n'est qu'il faut bien que je n'aie pas le même club gagnant que le collègue Gaudreau. Cette particularité étant mise de côté, pour me trouver un gagnant, j'ai regardé à l'Ouest, bien sûr, vers un club qui a déjà gagné, et qui mise sur un gardien de premier plan. Les Kings, quoi. Certes, ils ont échappé leur premier duel face aux Sharks, mais je crois qu'ils peuvent renverser la vapeur. Quand tu mises sur Jeff Carter et Anze Kopitar pour tes deux premiers joueurs de centre, jumelé à la présence de Drew Doughty à la ligne bleue, tu es en voiture. Les Kings ont amassé 102points en saison et ont présenté la troisième meilleure défensive avec 195 buts accordés. Et une coupe Stanley, ça se gagne en défensive!

Jérôme Gaudreau

Journaliste sportif à La Tribune

Gagnant de la coupe Stanley: Capitals de Washington

Récipiendaire du Conn Smythe: Alex Ovechkin

Je ne peux pas croire que le capitaine des Capitals ne soulèvera jamais la coupe Stanley dans toute sa carrière. Alex Ovechkin a atteint le plateau des 50 buts pour une septième fois. C'est lui qui mènera la formation de Washington jusqu'aux grands honneurs. Et cette fois, on peut dire qu'il est bien appuyé.

Braden Holtby a été le gardien le plus dominant cette saison. Bien souvent, l'équipe qui a le meilleur portier triomphera en séries. Holtby est allé jusqu'à signer sa 48e victoire de la saison, égalant du même coup le record de la LNH établi par Martin

Brodeur: il est en feu.

Avec l'ajout de T.J. Oshie et Justin Williams, récipiendaire du Conn Smythe en 2014, ainsi que l'éclosion du jeune Evgeny Kuznetsov, les Capitals ont les munitions pour se rendre loin.

Certains n'oseront jamais miser sur un Russe comme Ovechkin pour gagner un pari en séries éliminatoires. Cette année, j'ose prendre la chance. Parce que les Capitals ont tout simplement été dominants avec leurs 120points au classement. Bref, ce sera l'année du tsar Ovy et celle des Capitals.

Jocelyn Thibault

Directeur général du Phoenix de Sherbrooke

Gagnant de la Coupe Stanley: Kings de Los Angeles

Récipiendaire du Conn Smythe: Drew Doughty

J'adore les Kings. Ils pratiquent un beau style de hockey. Leur première défaite contre les Sharks de San Jose m'a quelque peu ébranlé, mais je continue de croire en eux.

Même s'ils ont été exclus des séries l'an dernier, je pense qu'ils ont commencé la saison en étant plus reposés. À la longue, c'est exténuant de toujours aller loin en séries. Les joueurs ont moins de temps pour se reposer durant l'été ou pour guérir des blessures. Ça peut donc arriver parfois aux bonnes équipes.

Los Angeles possède beaucoup de joueurs d'expérience. À la ligne bleue, Drew Doughty est l'un des meilleurs du circuit. Pour l'avoir déjà vu jouer en vrai, il est encore meilleur qu'à la télévision. Jonathan Quick est également solide dans les buts. Ces deux joueurs peuvent faire la différence.

J'ai bien l'impression que les Kings reviendront en force cette année. Ils sont gros, robustes, rapides et talentueux. Quatre éléments essentiels en séries. Ils ont connu une bonne saison et pour toutes ces raisons, je crois que la coupe Stanley s'en ira à Los Angeles cette année.

Jean-François Grégoire

Entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville

Gagnant de la coupe Stanley: Ducks d'Anaheim

Récipiendaire du Conn Smythe: Corey Perry

Cette saison, mon attention était plus tournée vers la LHJMQ que la LNH, mais je sais que les Capitals de Washington vont bien, que les Penguins de Pittsburgh ont connu un réveil entre autres grâce à Sidney Crosby et que les Ducks d'Anaheim ont eu une excellente fin de saison, mais au final, j'irais avec les Ducks et notre joueur local David Perron.

En fin de campagne, les Ducks ont levé leur jeu d'un cran après avoir connu un début de saison catastrophique. La façon dont Anaheim joue est inspirante.

Dallas a été plus constant, mais les Ducks ont déjà adopté un bon rythme de croisière. Même s'ils n'ont pas nécessairement de gardien de but numéro 1 d'établi, je crois que ça peut devenir un avantage de miser sur deux bons gardiens si la compétition entre les deux est saine.

Corey Perry devrait être le récipiendaire du Conn Smythe parce qu'il répond toujours présent quand ça compte. C'est l'homme des grandes occasions chez les Ducks.

Pascal Rhéaume

Entraîneur adjoint des Stars d'Iowa

Gagnant de la coupe Stanley: Capitals de Washington

Récipiendaire du Conn Smythe: Braden Holtby

Braden Holtby est dominant. On se rappellera de la saison 2015-2016 comme étant la sienne. Il a été solide durant toute l'année. Avec une moyenne de 2,20 buts alloués par partie et un taux d'efficacité de .922, c'est difficile de gager contre lui. Il a tout de même permis à son équipe de terminer au sommet du classement général.

Par contre, la force de frappe principale des Capitals est évidemment Alex Ovechkin. En avantage numérique, il contrôle le jeu et rend l'unité spéciale de Washington très redoutable. On sait d'ailleurs que les unités spéciales peuvent faire toute la différence en séries.

Les Capitals sont toujours bons en saison, mais une fois arrivés en éliminatoires, ils deviennent décevants. J'espère qu'ils feront mentir tous ceux qui croient que les Capitals ne gagneront jamais avec Alex Ovechkin. Pour ma part, je crois que ce sera lui le meilleur joueur des séries. Il veut gagner la coupe Stanley au moins une fois et il est dû!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer