Les pêcheurs ne perdront pas au change

Une nouvelle rampe de mise à l'eau pour... (La Tribune, Luc Larochelle)

Agrandir

Une nouvelle rampe de mise à l'eau pour accéder à la rivière Magog sera aménagée sur la rue de la Pointe, près de la Maison de l'eau, dans un secteur peu passant où il sera facile et sécuritaire de reculer avec une remorque.

La Tribune, Luc Larochelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / Il faudra un plan B durant quelques mois, mais la construction d'un spa urbain à la hauteur du pont Jacques ne pénalisera pas les pêcheurs naviguant sur la rivière Magog.

La Ville aménagera une nouvelle rampe pour la mise à l'eau d'embarcations dès que le ministère de l'Environnement autorisera les travaux projetés sur un terrain adjacent à la Maison de l'eau, au parc Blanchard.

Le site retenu se trouve à l'extrémité de la rue de la Pointe, une voie publique peu passante débouchant dans un cul-de-sac. Il y sera simple et sécuritaire d'y reculer avec une remorque, ce qui n'était pas toujours le cas à travers la circulation dense et les poids lourds circulant sur la rue Roy, pour utiliser la descente qui se trouvait sur les terrains de la défunte corporation CHARMES.

La Ville espère mettre cette nouvelle rampe en service au mois de juin. D'ici là, les propriétaires d'embarcations pourront utiliser la descente du pavillon Armand-Nadeau ou encore celle qui se trouve à l'extrémité de la rue Genest.

Autre bonne nouvelle, la tarification ne deviendra pas la norme partout à Sherbrooke. La gratuité sera maintenue pour ces trois accès. Rappelons qu'après avoir modernisé les installations du parc de la Plage-Municipale de Deauville, la Ville a instauré une tarification pour utiliser la descente à bateaux donnant accès au lac Magog.

Sur le même sujet, mais du côté de Magog, la Ville prévoit être en mesure d'ouvrir sa rampe de mise à l'eau à compter du 22 avril, donc pour l'ouverture de la saison de pêche.

À moins qu'une vague de précipitations déclenche un gonflement soudain des cours d'eau à quelques jours de l'ouverture, le niveau du lac Memphrémagog et le débit actuel de la rivière ne poseront pas de problème à la navigation. Le beau temps des prochains jours devrait contribuer à faire disparaître les dernières traces de l'hiver sans provoquer de crues importantes.

Pour les amateurs n'ayant pas encore finalisé leur inscription à l'édition 2016 du tournoi de pêche du Club de conservation du lac Massawippi, vous n'avez qu'à consulter la page Facebook de l'organisation pour connaître tous les détails.

En terminant, bref retour sur une mise en garde faite à la fin du mois de mars, alors qu'un risque de confusion était possible en utilisant le moteur de recherche du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour connaître les modalités de pêche par zone. Les dates inscrites étaient encore celles de la saison 2015-2016.

La mise à jour que le ministère avait annoncée pour le 1er avril a été effectuée à la date prévue. Ainsi, ce sont maintenant les informations couvrant la période entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017 qui apparaissent lors d'une consultation informatique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer