L'héritage des Cantonniers

Félix Potvin... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Félix Potvin

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) COMMENTAIRE / Les Cantonniers de Magog, édition 2015-2016, n'étaient pas nés sous la bonne étoile. Pas certain qu'ils méritaient de se retrouver du côté des perdants dans cette finale de la Ligue midget AAA du Québec. Remarquez qu'il serait injuste aussi de ternir cette conquête de la coupe Jimmy-Ferrari par les Lions du Lac St-Louis. D'une certaine façon ce fut la victoire des habiletés naturelles sur l'effort et un système presque sans faille.

N'essayez pas de me faire avaler qu'il en est toujours ainsi. Demandez aux Foreurs de Val d'Or de Mario Durocher, une formation talentueuse et aguerrie, qui vient de passer dans le tordeur de l'Armada de Blainville-Boisbriand et leur trappe à la Jacques Lemaire.

Dans la vie de tous les jours, on dit toujours que nous sommes récompensés pour les efforts et le travail acharné. On repassera pour le bien-fondé de cette affirmation dans le cas des Cantonniers et leur participation à la 40e finale de la Ligue midget AAA du Québec.

Félix Potvin était consterné pour ses joueurs après leur revers en prolongation vendredi dernier. Ce championnat, Potvin le voulait pour ses jeunes poulains, pas pour lui. Il était naturellement aux premières loges pour les voir progresser individuellement, assimiler le système mis de l'avant par les entraîneurs. Et quel entêtement des joueurs dans le feu de l'action. Le mot équipe prenait tout son sens avec cette bande d'adolescents.

Pas leur meilleure

Malheureusement pour les Cantonniers, ils n'ont pas connu leur meilleur match lors de la sixième joute de la finale. Pas une mauvaise performance, loin de là, mais pas suffisante pour l'emporter même si la victoire était encore au bout de leurs doigts après 60 minutes de jeu. En prolongation, les Lions ont tout misé sur l'attaque. Ils n'avaient réellement pas envie de revenir à Magog pour un match ultime. On a alors eu droit à toute une exhibition du savoir-faire des Capanelli, Fortier et Laferrière, pour ne nommer que ceux-là, qui ont torpillé Alex D'Orio de plusieurs tirs à bout portant. Le portier des Cantonniers a été fumant dans cette période de surtemps avant le but gagnant. Pour en revenir à Gabriel Fortier, s'il y a un meilleur prospect de 15 ans que l'attaquant des Lions dans cette ligue, j'aimerais bien savoir où il loge.

Meilleur allié des Lions

Tout compte fait, j'estime que le repos a été le meilleur allié des nouveaux champions du circuit Denis Baillargé dans cette série finale. Rappelez-vous le match initial à Magog. Les Cantonniers mènent 3-2 avec sept minutes à jouer. Les visiteurs sont essoufflés et ne touchent plus à la rondelle. Puis survient une collision avec le gardien Justin Blanchette qui est secoué. Une dizaine de minutes plus tard on reprend l'action et les Lions profitent de ce repos salutaire et inattendu pour retrouver leurs repères et rebondir avec deux buts pour l'emporter.

Vendredi dernier, les Lions jouent nerveusement après le but égalisateur de Sacha Roy tard en troisième période. Les Cantonniers ont juste manqué de temps pour achever leur proie dans le temps réglementaire. L'entracte est venu au secours des Lions qui ont sauté sur la glace pour la période de surtemps frais et dispos et avec le résultat que l'on connaît.

Dans cette finale, les Cantonniers n'ont jamais reculé devant le talent évident de leurs rivaux. Ils ont même eu le meilleur dans les joutes 2, 3, 4, 5. Et cela sans avoir recours à la fameuse trappe. Force contre force. Pas d'anti-hockey en se regroupant à quatre à la ligne bleue. C'est la beauté du hockey avec Félix Potvin comme entraîneur.

Peut-être pas champions ces Cantonniers, mais les joueurs laissent un bel héritage à ceux qui les suivront dans quelques mois. Ça pourrait toujours servir, même dans quelques saisons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer