• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les Cantonniers veulent forcer la tenue d'un ultime match 

Les Cantonniers veulent forcer la tenue d'un ultime match

Appuyé par son entraîneur-adjoint Olivier Picard, Alexis Sansfaçon... (La Tribune, Jean-Guy Rancourt)

Agrandir

Appuyé par son entraîneur-adjoint Olivier Picard, Alexis Sansfaçon démontre depuis le début des séries et encore davantage en finale qu'il supporte très bien la pression.

La Tribune, Jean-Guy Rancourt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Le défenseur Alexis Sansfaçon, brillant depuis le début des séries, jure que lui et ses coéquipiers des Cantonniers de Magog ne se laisseront pas impressionner par les Lions du Lac St-Louis qui risquent d'être survoltés vendredi soir en début de rencontre devant leurs partisans au Dollard Civic Center.

Les Lions fourniront un effort suprême pour mettre un terme devant leurs partisans à cette finale quatre de sept qu'ils dominent 3-2, imitant du même coup les Magogois qui ont connu un départ canon mardi dernier sur leur glace.

« Nous sommes tous au courant de ça. Les Lions ont assurément en tête de ne pas revenir à Magog dimanche pour une septième partie. On ne se laissera pas intimider. Il suffira pour nous de transporter la même énergie que lors du match numéro cinq et jouer comme on le fait depuis le début de la finale », a mentionné Sansfaçon tout en prenant le soin de rappeler que les Cantonniers avaient disputé deux bonnes rencontres en fin de semaine dernière au domicile des Lions

Pour la quatrième fois depuis le début des séries, les adolescents de Félix Potvin joueront un match sans lendemain. « On ne joue pas avec la peur. Nous sommes calmes peu importe la situation et surtout on pense au moment présent », d'enchaîner le vétéran arrière des Cantonniers.

Pas de tout repos

Affronter le Lac St-Louis n'est pas de tout repos pour une brigade défensive. Sansfaçon le reconnaît. « Ils ne sont pas commodes avec leur grande vitesse et surtout parce qu'ils jouent constamment nord sud. Il faut être aux aguets. Pour nous, la recette est de rester dans notre système, de travailler d'arrache-pied du début à la fin et d'être conscients que tous les petits détails prennent une importance capitale. »

À savoir s'il aimerait disputer un match décisif de finale à la maison devant un auditoire qui remplirait l'aréna de Magog au maximum de sa capacité, Sansfaçon ne veut même pas en attendre parler. « On ne se projette pas aussi loin. On se concentre sur le match de vendredi, la première période même avant de penser à la deuxième. C'est tout ce qui nous intéresse pour le moment. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer