Une opportunité à saisir pour Anthony Tanguay

Le demi défensif Anthony Tanguay a réussi 30,5... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le demi défensif Anthony Tanguay a réussi 30,5 plaqués en 2015 avec le Vert & Or, le deuxième plus haut total de l'équipe.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) De son propre aveu, Anthony Tanguay a connu une saison 2015 à la hauteur de ses attentes, avec le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

Des prestations plus qu'intéressantes sur le terrain qui lui ont valu, cette semaine, une invitation au Défi Est-Ouest, qui sera présenté en mai prochain au Stade Percival-Molson, à Montréal.

Ce match, qui met aux prises les meilleurs espoirs universitaires de troisième année au pays, est généralement perçu comme la première étape pour tout joueur voulant poursuivre ultérieurement une carrière chez les professionnels. L'événement est sous la supervision de la Ligue canadienne de football (LCF) et les neuf équipes du circuit y auront des représentants afin d'identifier les meilleurs espoirs en vue du repêchage de la LCF pour l'année suivante.

Une défense dominante

En sept matchs en saison régulière, Tanguay a notamment réussi trois interceptions, soit le même nombre que son coéquipier recrue, Justin Roy.

Et il a également terminé au deuxième rang, derrière le secondeur Alexandre Gagné, pour le nombre de plaqués avec 30,5, dont 27 en solo.

La défense des Verts fut la meilleure contre la passe dans toute la conférence Québec, en 2015, n'accordant que 232,6 verges par match.

« J'étais très content lorsque j'ai eu la confirmation de ma participation au Défi Est-Ouest. J'ai connu une bonne saison l'an dernier alors je crois que c'est bien mérité, que mes efforts ont été récompensés. L'an dernier avec mon entraineur Francis Lapointe, un ancien receveur du Vert & Or, nous avons surtout mis l'accent sur ma vitesse et mon agilité. Par contre, il y a encore place à amélioration», a indiqué le numéro 25 du Vert & Or (anciennement le 23).

« J'ai aimé travailler avec Francis, même s'il occupait à l'époque la position de receveur. Pour l'entraînement en salle, ça ne change pas grand-chose, par contre les drills (exercices) sur le terrain sont différents. De plus, il me donnait beaucoup de clés que les receveurs lisent sur un demi défensif, alors pour être meilleur en tant que demi défensif parfois il faut comprendre ce qui se passe de l'autre côté du ballon. »

L'ardeur et la dévotion de Tanguay lui ont valu d'être nommé parmi les capitaines de l'équipe, en janvier dernier.

Une distinction qui ne changera rien à son rôle ni à sa préparation, assure-t-il.

« Mon rôle est le même que l'an dernier, soit exécuter le plan de match de coach (Guillaume) Boucher et redonner le ballon à l'attaque le plus vite possible. »

Outre Tanguay, Omar Touré et Alexandre Demers seront aussi au Défi Est-Ouest.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer