L'entre-deux

La saison de pêche hivernale se termine ce... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La saison de pêche hivernale se termine ce jeudi. C'est la fenêtre pour vérifier cannes, moteurs et embarcations en prévision de la longue saison qui débutera le 22 avril. Les glaces devraient d'ici là être disparues.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / C'est la dernière journée pour mouiller sa ligne dans une rivière où l'on peut pêcher à gué. Ensuite, on range le matériel pour les trois prochaines semaines dans l'attente de l'ouverture de la longue saison, le 22 avril.

Dans l'intervalle, s'il vous vient à l'esprit de consulter la nouvelle brochure de pêche sportive 2016-2018 que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vient de mettre en ligne, assurez-vous d'avoir la bonne année de référence.

Bien que l'information générale concernant les changements réglementaires soit à jour depuis la mi-mars, le calendrier de pêche obtenu en utilisant le moteur de recherche par zone était encore mercredi celui de l'année 2015.

Il faut porter attention à la mention « Les modalités définitives pour la saison de pêche 2016-2017 seront disponibles à compter du 1er avril » pour saisir les subtilités qui nous échappent pour le moment. En principe, cette source de confusion sera éliminée à compter de vendredi.

En parcourant le résumé des nouveautés, une seule est applicable à notre territoire : une taille minimale de 137 cm est introduite pour conserver les maskinongés pêchés au lac Saint-François (dans la zone 8). Ce changement est plutôt mineur.

Premier regard par ailleurs sur l'évolution du couvert de glace. L'hiver a été plus doux et moins enneigé que d'habitude, mais la vague de chaleur du début mars n'a pas duré. Comme le printemps est nettement plus hésitant depuis une dizaine de jours, le record de 2013 n'a pas été battu. Cette année-là, le lac Massiwippi avait « calé » le 23 mars.

Selon les prévisions de la prochaine quinzaine, le mercure ne flirtera pas avec les 20 degrés, mais comme des fissures sont apparentes sur la glace de plusieurs lacs, le soleil devrait venir à bout de l'éliminer d'ici trois semaines pour entreprendre la nouvelle saison en eaux libres.

S'il y a encore de la neige à venir, aussi bien qu'elle tombe au plus tôt. Si vous vous souvenez, les flocons dansaient dans le ciel à l'ouverture l'an dernier...

Le vote libre des caquistes

Outre la députée indépendante d'Arthabaska, Sylvie Roy, qui s'est déjà rangée du côté des chasseurs, le caquiste de la circonscription Granby, François Bonnardel, est de ceux qui pourraient se laisser convaincre de faire obstacle au registre d'immatriculation provinciale des armes à feu. Son chef, François Legault, a annoncé un vote libre de ses députés. Inondez son bureau de messages si vous souhaitez influencer sa décision en ce sens.

Une soirée supplémentaire en Estrie

Avant d'aller clore sa saison au Nouveau-Brunswick, le Magogois Réal Langlois effectuera une halte estrienne supplémentaire dans sa tournée de projections de films. Il s'arrêtera au Club de golf d'East Angus le jeudi 7 avril. Vous trouverez tous les détails sur le site hommepanache.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer