Quatre boxeurs du CBS au Championnat canadien

Jean Gauthier... (Archives La Tribune)

Agrandir

Jean Gauthier

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Club de boxe de Sherbrooke (CBS) aura quatre combattants à Québec cette semaine dans le cadre du Championnat canadien de boxe olympique, pour les catégories juvénile, junior et senior.

Des quatre pugilistes sherbrookois, une a déjà été couronnée championne sans avoir à mettre les gants. Ainsi, Naomie Pelletier, chez les 64 kg junior, a été sacrée championne canadienne sans opposition.

«Nous allons malgré tout profiter de sa présence à Québec pour la faire boxer, fort probablement dans le cadre d'un combat hors gala contre l'une ou l'autre des combattantes présentes, qui sont plus nombreuses en catégorie des 60 kg», a expliqué l'entraîneur-chef du CBS, Jean Gauthier, qui agit également comme entraîneur-chef de la sélection du Québec.

Ludrick Caron a été favorisé par le tirage au sort mardi et il obtiendra un laissez-passer pour le premier tour dans sa catégorie des 46 kg. Il boxera donc en finale de sa catégorie, samedi, puisqu'il n'y a que trois boxeurs au total.

Anne Marcotte, quant à elle, aura fort à faire chez les 48 kg senior filles; même si elle a été elle aussi chanceuse lors du tirage au sort, ce qui lui procure une place en finale, elle aura à affronter des adversaires d'expérience. Une des demi-finalistes présentes a 57 combats d'expérience, alors que la Sherbrookoise n'en a que 12.

Néanmoins, forte de sa victoire au Gants d'argent à l'automne 2014 et au Défi des champions, plus récemment, en février dernier, Anne Marcotte a tous les atouts pour bien figurer, dit Jean Gauthier.

Enfin, Marilyne Dallaire, chez les 51 kg sénior filles, aura une semaine chargée si elle veut atteindre la finale. Elle devra disputer au moins trois combats. Et le premier en lice sera face à Audrey Bernier.

«C'est un combat à sa portée, mais pas gagné d'avance. Elle a des chances très honnêtes et elle a les qualités pour bien faire cette semaine», a dit Jean Gauthier.

C'est la première fois que les catégories juvénile, junior et sénior organisent leurs finales canadiennes au même endroit. Le Québec et l'Ontario possèdent les contingents de boxeurs les plus imposants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer