Midget AAA: les Cantonniers passent en finale

La disette est terminée. Les Cantonniers de Magog retournent en finale de la... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La disette est terminée. Les Cantonniers de Magog retournent en finale de la Ligue midget AAA du Québec après une attente de 16 ans. Les protégés de Félix Potvin accèdent à la grande finale par la porte d'en avant après avoir disposé des Gaulois d'Antoine-Girouard 6-1 samedi après-midi devant près de 1 100 spectateurs à l'aréna de Magog.

Les Magogois éliminent les Gaulois en quatre parties dans cette demi-finale trois de cinq. Après avoir perdu 2-0 en lever de rideau à St-Hyacinthe, les Cantonniers ont répliqué avec des victoires convaincantes de 9-3, 6-3 et 6-1. Qui plus est, les Maskoutains ont constamment joué du hockey de rattrapage dans ces trois parties.

En finale quatre de sept, les Cantonniers croiseront le fer contre les surprenants Lions du Lac St-Louis, qui ont assuré leur présence en finale vendredi en éliminant Esther-Blondin. On aura droit à une finale qui mettra aux prises les équipes de cinquième position (Magog) et 11e position (Lac St-Louis). Des imposteurs diront certains, mais de loin les deux meilleures équipes depuis le début des séries du circuit Baillargé. Les deux premières joutes de cette finale seront disputées à Magog vendredi et samedi prochains les 25 et 26 mars.

La revanche de Blanchette

Cette victoire a une double signification pour le gardien recrue Justin Blanchette. Aucun membre de l'équipe ne pouvait savourer la victoire davantage que Blanchette qui en était à son second départ devant la forteresse magogoise dans les séries suite à la blessure d'Alex D'Orio.

Dernier gardien retranché au camp des Gaulois, Blanchette s'est retrouvé à Magog juste avant le début du calendrier régulier et voilà qu'il vient d'éliminer ceux qui l'avaient rejeté. «C'est la meilleure chose qui pouvait m'arriver d'aboutir avec les Cantonniers. Oui Antoine-Girouard a fini devant nous au classement, mais si j'étais dans l'autre vestiaire je serais en train de pleurer. Ils ont essayé de me déconcentrer sur la glace, mais cela n'a pas fonctionné. On ne pouvait pas perdre, c'était écrit dans le ciel», d'affirmer celui qui en a fait voir de toutes les couleurs aux Gaulois avec ses arrêts acrobatiques et son contrôle de la rondelle autour de son but.

Au sommaire, Olivier Mathieu a brillé avec un truc du chapeau et une aide. Tristan Belliveau, Tristan Gagnon et Félix Meunier ont complété la marque.

Le mot de la fin appartient à Félix Potvin.  «C'est une méchante gang de belles têtes dures et ils veulent gagner plus que quiconque. Que dire de plus ?»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer