• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Challenger de Drummondville: les Canadiens maîtres chez eux 

Challenger de Drummondville: les Canadiens maîtres chez eux

Philip Bester a vaincu la 7e tête de série, l'Américain... (Photo fournie)

Agrandir

Philip Bester a vaincu la 7e tête de série, l'Américain Tommy Paul.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Les tennismen canadiens ne l'avaient pas facile en début de parcours au Challenger de Drummondville et ils ont tout de même bien répondu. Philip Bester a eu raison de la septième tête de série du tournoi, l'Américain Tommy Paul, alors que Peter Polansky a battu le français Hugo Nys pour passer au tour suivant.

Combatif, Bester a offert du tennis inspiré à un public qui lui était conquis d'avance. Le match a donné lieu à plusieurs échanges spectaculaires desquels Bester est sorti gagnant la plupart du temps, grâce notamment à des coups droits et des volées dignes des meilleurs.

La performance du Vancouverois a couronné une belle journée pour le contingent canadien. Les deux athlètes avancent au deuxième tour et surveilleront de près la performance de leur compatriote Frank Dancevic. Victime d'un tirage malchanceux, il se frottera alors au favori, le Japonais Yuichi Sugita.

Krajicek va de l'avant

Si les têtes de série ont commencé à tomber, le deuxième favori, l'Américain Austin Krajicek (101e joueur mondial) demeure. Il a eu raison de son compatriote, le spectaculaire Evan King, en des manches de 7-6 et 6-1. King a offert une bonne opposition à Krajicek, se forgeant même une belle avance au premier set. Toutefois, Krajicek est revenu à la charge pour l'emporter au bris d'égalité, ce qui a visiblement affecté le moral de King, qui n'a plus été le même par la suite.

Par ailleurs, le Belge Germain Gigounon a été contraint à l'abandon en raison d'une blessure. Il avait cédé le premier set 2-6 à son rival slovaque Filip Horansky et tirait de l'arrière 0-2 au second set lorsqu'il a déclaré forfait. Dans le match suivant, Igor Sisjling a dû trimer dur contre l'Américain Eric Quigley, mais l'a tout de même emporté en trois sets. Il a rendez-vous deux fois avec Polansky mercredi, en simple et en double.

Duel Peliwo-Shapovalov

Polansky et Bester constituent la paire favorite pour rafler les grands honneurs en double. Deux autres Canadiens feront leur entrée en scène et l'un d'eux franchira systématiquement la première ronde puisque Filip Peliwo et Denis Shapovalov croiseront le fer en début d'après-midi sur le court central du Tennis intérieur René-Verrier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer