Festival offensif des Cantonniers

Les Magogois étaient gonflés à bloc pour cette... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les Magogois étaient gonflés à bloc pour cette deuxième partie après avoir perdu 2-0 samedi.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les Cantonniers de Magog avaient le compas dans l'oeil lors de la deuxième rencontre de leur demi-finale trois de cinq face aux Gaulois d'Antoine-Girouard. Après avoir été lessivés 2-0 la veille, les Cantonniers ont éclaté avec neuf buts dimanche en route vers une victoire de 9-3 sur la formation maskoutaine.

La série qui se transportera vendredi et samedi prochains à l'aréna de Magog est donc à égalité 1-1 et les adolescents de Félix Potvin auront ainsi la chance de l'emporter devant leurs partisans de plus en plus nombreux.

Le duo Antoine Demers-Félix Meunier a donné des maux de tête à la défensive des Gaulois en terminant la partie avec une récolte magistrale de 12 points. Demers s'est payé un truc du chapeau en plus de fournir trois passes. Félix Meunier a aussi noirci la feuille de pointage à six reprises avec un but et cinq passes.

Jakob Breault (2-1), Alexis Sansfaçon (1-1), Jacob Sinclair et Tristan Gagnon ont complété pour les vainqueurs qui ont obtenu quatre de leurs buts par l'entremise de leur attaque à cinq.

Les Cantonniers ont pris une sérieuse option sur la victoire en inscrivant quatre buts sans réplique à la période médiane pour retraiter au vestiaire avec une priorité de 5-1 après 40 minutes. Les Gaulois ont eu un regain de vie au début du dernier tiers en coupant l'avance des Magogois de moitié, mais c'était juste avant un autre raz de marée qu'ils n'ont jamais vu venir, les Cantonniers revenant à la charge avec quatre buts d'affilée.

Ces derniers ont chassé du match l'excellent Zachary Bouthillier à la 26e minute de jeu. Son remplaçant Gabriel Waked n'a rien pu faire pour sauver les meubles. Le tandem des Gaulois a reçu 41 rondelles, tandis qu'Alex D'Orio a été mis à l'épreuve à 25 reprises.

Solide performance

Les Magogois étaient gonflés à bloc pour cette deuxième partie après avoir perdu 2-0 samedi. « Les gars avaient quand même offert une solide performance samedi. On a pris d'assaut leur territoire dès le début de la partie avec 17 tirs au but en première période. C'était encore 1-0 au troisième engagement. C'était un véritable champ de bataille, mais on a échappé cette première manche », a confié Félix Potvin.

Scénario totalement différent dimanche. « La défaite n'a eu aucun effet négatif sur nos joueurs. Une défaite et ils se relèvent. C'est ce que ça prend dans les séries », d'enchaîner le pilote magogois.

Antoine Demers, première étoile de la partie, était heureux de repartir de St-Hyacinthe avec une victoire en poche. « On a fait les choses plus simplement que la veille. Il fallait revenir devant nos partisans avec une victoire. Cependant, nous n'avons encore rien gagné », prévient-il.

Partager

À lire aussi

  • Les Cantonniers à l'assaut des Gaulois

    Sports

    Les Cantonniers à l'assaut des Gaulois

    Le portrait est complet pour la ronde demi-finale de la Ligue midget AAA du Québec et encore une fois la division Tacks a étalé sa suprématie avec la... »

  • Le triomphe modeste des Cantonniers

    Sports

    Le triomphe modeste des Cantonniers

    COMMENTAIRE / Savez-vous ce que j'aime de l'édition actuelle des Cantonniers de Magog? Ils ont le triomphe modeste. Pas d'extravagances devant le... »

  • Objectif: 1200 spectateurs pour les Cantonniers

    Sports

    Objectif: 1200 spectateurs pour les Cantonniers

    On en a que pour les Cantonniers midget AAA actuellement à Magog. Les protégés de Félix Potvin sont le sujet de l'heure chez les amateurs de hockey... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer